NBA: San Antonio au septième ciel

NBA: San Antonio au septième ciel

Publié le , modifié le

Les San Antonio Spurs ont décroché, samedi, leur septième victoire consécutive et leur qualification pour les play-offs, en venant à bout de Minnesota (97-90) en prolongation. Dans le même temps, les Clippers ont stoppé l'hémorragie en s'imposant à Chicago (101-91) tandis que, à l'Est, Cleveland est toujours solidement installé à la première place malgré sa nette défaite à Miami (120-92). On notera également les victoires de Portland, CHarlotte, Milwaukee et Detroit.

San Antonio n'a pas encore fait une croix sur la première place de la conférence Ouest qui semblait pourtant promise à Golden State: les Spurs ont enchaîné samedi une septième victoire de suite et sont revenus sur les talons des Warriors. Pourtant, pour le coach Gregg Popovich, ses Spurs ne méritaient pas de s'imposer face à Minnesota (97-90 après prolongation): "Ces jeunes Timberwolves ont vraiment très bien joué, ils sont jeunes, mais ils ont mieux joué que nous et on a eu beaucoup de réussite", a-t-il assuré.

Mais l'entraîneur emblématique des Spurs peut compter sur Kawhi Leonard qui a encore été décisif avec ses 34 points et 10 rebonds, tandis que Tony Parker, "en panne d'énergie" selon son entraîneur, a été limité à trois points et deux passes en 17 minutes de jeu. "C'est le genre de victoire qui marque l'esprit d'une équipe", s'est félicité Danny Green. Cette victoire est doublement importante pour San Antonio et "Pop": elle leur offre un billet pour les play-offs pour la vingtième saison consécutive, ce qui permet à Popovich d'égaler le record établi par Phil Jackson avec les Chicago Bulls et les Lakers dans les années 1990 et 2000.

49e double pour Harden

Plus important encore, les Spurs (48 v-13 d) sont revenus à deux victoires des Warriors (50 v-11 d), ce qui promet une fin de saison régulière palpitante avec dans le viseur le statut de tête de série N.1 à l'Ouest, capital en play-offs.Si San Antonio sera en danger dès lundi face aux Houston Rockets qui ont dominé Memphis 123 à 108 avec le 49e "double double" (33 pts, 11 passes) de James Harden et qui pointent à la 3e place de la conférence Ouest (44 v-19 d), ce sont bien les Warriors, qui ne jouaient pas samedi, qui sont dans le flou. Ils ont perdu sur blessure Kevin Durant, au moins pour quatre semaines, et viennent de concéder deux défaites consécutives en saison régulière pour la première fois depuis avril 2015.

Les Clippers (5es, 37 v-25 d) ont eux stoppé l'hémorragie en s'imposant à Chicago (101-91) avec 25 points de Jamal Crawford. Dans la conférence Est, Cleveland (42 v-19 d) est toujours solidement installé à la première place malgré sa nette défaite à Miami (120-92). Mais LeBron James, qui a conquis deux de ses trois titres NBA avec le Heat, et Kyrie Irving, ont été laissés au repos.

Fin houleuse à Miami

Sans leurs deux stars, auteurs à eux deux la veille contre Atlanta (135-130) de 81 points, les Cavaliers ont tenu le choc pendant un seul quart-temps, le premier. Ils ont ensuite perdu Iman Shumpert, blessé à la bouche à la suite d'un coup d'épaule involontaire de James Johnson, et n'ont plus inquiété Miami. Sous la direction de Goran Dragic (23 points) et de Hassan Whiteside (20 pts, 13 rbds), Miami a signé sa 18e victoire lors de ses 22 derniers matches. La fin de la rencontre a été houleuse avec une altercation entre J.R. Smith, toujours convalescent après sa blessure à une main, et plusieurs joueurs de Miami. Les retrouvailles entre les deux équipes dès lundi, cette fois avec "King James", s'annoncent explosives.

Le Heat (29 v-34 d) reste en embuscade à la 9e place de la conférence Est, sur les talons de Detroit (8e, 30 v-32 d) qui, plus tôt, a écrasé Philadelphie 136 à 106. Charlotte a fini sa série de sept matches de suite à l'extérieur par une victoire à Denver grâce notamment aux 21 points et huit passes décisives de Nicolas Batum (112-102). Mais les Hornets (11es, 27 v-35 d) ont perdu sept de leurs dix derniers matches, ce qui devrait leur coûter les play-offs.

AFP