Lebron James
Lebron James et les Lakers battus par Houston | AFP

NBA : Première compliquée pour Lebron James à domicile, les Raptors et les Sixers assurent, Jokic porte les Nuggets

Publié le , modifié le

Il n'y a pas eu de miracle pour la première de Lebron James au Staples Center de Los Angeles. Les Lakers ont été battus par les Rockets de James Harden (115-124) dans une rencontre marquée par une violente bagarre générale. Dans les autres matches de la nuit, les Raptors et les Sixers se sont imposés difficilement à Washinghton et face à Orlando, tandis que le jeune Nikola Jokic a porté Denvers face à Phoenix (119-91).

C'était le choc de la nuit en NBA, les Los Angeles Lakers de Lebron James recevaient les Houston Rockets de James Harden et Chris Paul - candidats au titre  - au Staples Center. Devant un parterre de célébrités venues assister aux débuts du King dans son nouveau jardin, les Lakers ont posé d'énormes problèmes aux Rockets. Show à l’américaine pour son entrée, premier panier, premier dunk ... James a fait parler sa classe dès le premier quart-temps face à des Rockets  devants au tableau d'affichage, mais quelque peu déboussolés.

Fin de match gâchée

Alors qu'on semblait se diriger vers une fin de match indécise, tout a basculé quand le le jeune Brandon Ingram a bousculé sans ménagement James Harden, qui venait de faire faute sur lui. Son geste d'humeur a déclenché des altercations, notamment entre Rajon Rondo et Chris Paul qui en sont venus aux mains lorsque le meneur de Houston a accusé son adversaire de lui avoir craché au visage. Pendant que des vigiles et les entraîneurs tentaient de séparer les joueurs des deux équipes, Ingram a asséné dans la mêlée un coup de poing au visage de Paul que James, son grand ami, voulait calmer. Le début d'une bagarre générale...

Après des longues discussions dans une ambiance électrique, Ingram et Rondo pour les Lakers, Chris Paul pour Houston, ont été exclus et devraient écoper de suspensions sévères dès dimanche. Lorsque la rencontre a repris, les Lakers ont perdu pied et encaissé 16 points, dont huit inscrits par le seul James Harden, meilleur marqueur de la rencontre avec ses 36 points. "C'est une victoire importante, c'est la première de la saison, il fallait réagir après notre défaite à domicile" contre La Nouvelle Orléans (131-112), a insisté le MVP, qui n'a pas voulu évoquer la bagarre générale.
 

Exceptionnel Nikola Jokic 

Dans les autres rencontres de la nuit, Toronto s'est imposé sur le terrain des Washington Wizards (113-117). Les Celtics et les Sixers, qui devraient se disputer les premières places à l'Est, ont eu plus de mal mais se sont également imposés, respectivement face au Knicks (101-103) et au Magic d'Orlando (116-115). Mais la performance de la soirée revient sans conteste au jeune pivot de Denver, Nikola Jokic. Avec 35 points et un joli 11/11 au shoot, le pivot serbe a porté les Nuggets face aux Suns (119-91). Une performance remarquable et historique, puisque Jokic est devenu le deuxième joueur de l'histoire de la NBA à réussir un triple double avec plus de 30 points, le tout sans manquer un seul tir. Il rejoint Wilt Chamberlain, qui avait réussi pareille performance en 1966 et 1967. Une éternité. 

Du côté des Français, Tony Parker a été laissé au repos, ce qui n'a pas empêché sa nouvelle équipe Charlotte de s'imposer 113 à 112 à Miami avec 8 points en 42 minutes de Nicolas Batum. Frank Ntilikina (5 pts) s'est incliné de justesse à domicile avec les New York Knicks face à Boston (103-101), tandis qu'Evan Fournier a marqué 31 points qui n'ont pas permis à Orlando de s'imposer à Philadelphie (116-115).
 

francetv sport @francetvsport