Dennis Schröder
Le meneur remplaçant du Thunder, Dennis Schröder. | MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA : Oklahoma City enchaîne et coule Orlando, New Orleans surprend Houston

Publié le , modifié le

Des surprises et des confirmations. Cette nuit, la NBA a comme souvent offert un joli spectacle... Il ne fallait pas rater la belle victoire d'Oklahoma City sur le parquet d'Orlando (126-117). D'abord porté par son duo infernal, Paul George-Russell Westbrook, le Thunder a pu compter sur son meneur remplaçant, l'Allemand Dennis Schröder, auteur d'un ultime quart-temps de folie avec 18 points inscrits. En revanche, grosse désillusion pour les Rockets. Face à des Pelicans de la New Orleans très amoindris, et notamment privés de leur star Anthony Davis, Houston a offert une parodie de basket pour finalement s'incliner logiquement à domicile (116-121). Enfin, à noter la troisième victoire consécutive des Spurs, obtenue au buzzer, contre les Suns de Phoenix (126-124).

Le Thunder éteint le Magic 

Quel coup de chaud ! Cette nuit, le meneur allemand d'Oklahoma City, Dennis Schröder, a (re)prouvé à tout le monde qu'il n'était pas qu'une simple solution de remplacement. L'ancien joueur des Hawks a été le grand artisan de la victoire des siens sur le parquet d'Orlando (126-117). Schröder, à 8 sur 11 aux tirs, a en effet inscrit 18 de ses 21 points dans l'ultime période du match alors qu'OKC était mené avant le début du quatrième quart-temps. Ce succès est le sixième consécutif pour la Franchise (3e à l'Ouest, 32v, 18d) du magnifique duo, Paul George (37 pts, 6 rbds, 4 pd, 3 int) - Russell Westbrook (23 pts, 14 rbds, 14 pd), tous deux auteurs, comme souvent, d'une très grosse performance.

Sans Davis, les Pelicans se paient Houston

Comme quoi, avoir le meilleur joueur de la Ligue ne suffit pas toujours. Souvent décisif avec ses Rockets, James Harden a encore pesé (37 pts, 11 rbds, 6 pd et 4 int) mais s'est surtout montré très maladroit, ayant terminé la partie à 34,4% aux tirs (11 sur 32 dont 6 sur 18 à trois points !). Conséquences ? Les Pelicans en ont parfaitement profité ! Alors qu'Anthony Davis, absent du parquet à cause d'un problème au doigt, a annoncé il y a quelques jours vouloir signer dans une meilleure Franchise capable de jouer le titre, New Orleans a réussi un bel exploit en allant s'imposer sur le parquet de Houston 121 à 116. Également privés de Julius Randle, d'Elfrid Payton ou encore Nikola Mirotic, les Pels s'en sont remis à Jahlil Okafor (27 pts à 11 sur 15, 12 rbds et 2 ctr), très influent ces derniers temps, et Jrue Holiday (19 pts, 6 rbds, 8 pd et 6 ctr).

Les Rockets (5e à l'Ouest, 29v et 21d) voient arriver à toute vitesse San Antonio (6e, 30v et 22d), vainqueur cette nuit à la dernière seconde des Suns (126-124) sur un shoot au buzzer de Rudy Gay (16 pts, 5 rbds, 5 pd). Le coach des Spurs, Gregg Popovich, a d'ailleurs très peu goûté la performance de ses joueurs : "nous leurs avons manqué de respect, à eux (les Suns, ndlr) et au jeu. Notre performance a été pathétique et Phoenix s'est fait voler" la victoire, a-t-il fulminé.

Le buzzer beater de Rudy Gay !

Les résultats de la nuit

LA Lakers - Philadelphie 105 - 121
San Antonio - Phoenix 126 - 124
Brooklyn - Chicago 122 - 117
Houston - New Orleans 116 - 121
Cleveland - Washington 116 - 113
Detroit - Milwaukee 105 - 115
Orlando - Oklahoma City 117 - 126

Le Top 10 de la nuit