NBA : Miami et Philadelphie gagnent et restent parfaits à domicile

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Jimmy Butler
Jimmy Butler, joueur de Miami. | Kevin C. Cox / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Philadelphie et Miami gâtent leurs supporters: les deux équipes ont de nouveau gagné sur leur parquet mardi, respectivement contre Denver et Atlanta, pour conserver chacune un bilan immaculé à domicile depuis le début de la saison NBA.

Le Heat, porté notamment par les triples doubles de Jimmy Butler et Bam Adebayo, a rétabli une situation mal engagée pour battre Atlanta 135 à 121 après prolongation, la 11e victoire dans sa salle en autant de rencontres. Les Floridiens sont 3e de la conférence Est. Adebayo a inscrit 30 points, un sommet depuis le début de sa carrière, tout en captant 11 rebonds et en offrant 11 passes décisives pour son premier triple-double (trois catégories de statistiques à 10 unités ou plus) en NBA. Son coéquipier Jimmy Butler n'a pas été en reste, battant de son côté son record en matière de rebonds avec 18 ballons captés. Il a aussi marqué 20 points et donné 10 passes décisives pour permettre à Miami de réaliser une fin de partie ébouriffante.

Atlanta menait en effet 117-111 à moins d'une minute de la fin, mais deux paniers à trois points de Butler et Duncan Robinson ont permis au Heat d'arracher la prolongation, où Miami a poursuivi sur sa lancée en infligeant d'entrée un 16-0 fatal aux Hawks. Robinson termine la partie avec 34 points, dont un record personnel de 10 tirs à 3 points réussis. A noter enfin l'excellent match de Kendrick Nunn, qui avec 36 points échoue à seulement une longueur du record de la franchise pour un rookie.

Côté Atlanta, Vince Carter a inscrit 12 points, du haut de ses 42 ans, pour ce qui était son 1.500e match en NBA. Seuls quatre autres joueurs ont disputé autant de rencontres que lui dans la Ligue: Robert Parish (1.611), Kareem Abdul-Jabbar (1.560), Dirk Nowitzki (1.522) et John Stockton (1.504).

Troisième défaite de suite pour Denver

Philadelphie a de son côté battu Denver 97 à 92, son 13e succès à domicile cette saison. Joel Embiid a marqué 22 points, dont deux lancers francs importants à 15 secondes du terme pour sceller la victoire des Sixers. Les Nuggets sont à la peine depuis une semaine avec trois matches perdus de suite.

Par ailleurs, Charlotte s'est imposé 114 à 107 devant Washington. Malgré la victoire, Nicolas Batum ne s'est guère illustré (0 point, 2 rebonds en 12 minutes), contrairement à Ian Mahinmi, auteur de 9 points (et 3 rebonds) en 20 minutes pour les Wizards. Le cauchemar continue pour New York, battu 115 à 87 par Portland. Franck Ntilikina (2 points, 1 passe en 17 minutes) n'a pas pesé.

AFP