Kevin Durant
Kevin Durant a remis Golden State à l'endroit. | AFP

NBA : Les Warriors à la relance, les Clippers en tête à l'Ouest

Publié le

Les Warriors relèvent enfin la tête après une série de quatre défaites consécutives grâce à un succès contre Portland. Merci Kevin Durant (32 points, 8 rebonds, 7 passes). Les Lakers, eux aussi, ont pu compter sur un homme providentiel, en l'occurrence LeBron James : 22 points, 10 rebonds, 7 passes dans la victoire contre Utah. L'autre équipe de Los Angeles, celle des Clippers, a de son côté pris la tête de la conférence Ouest. Voici le résumé de la nuit NBA.

Golden State a stoppé l'hémorragie et une rare série de quatre défaites de suite en dominant Portland 125 à 97 ce vendredi. Les spectateurs de l'Oracle Arena ont retrouvé le sourire alors que les Warriors avaient perdu quatre matchs de suite pour la première fois depuis mars 2013.

Toujours privés de Stephen Curry et de Draymond Green, blessés, ils ont pris le large dès la 2e période et n'ont plus été inquiétés. Kevin Durant a fini meilleur marqueur de la rencontre avec 32 points, soit un de plus que Klay Thompson. La doublure de Curry, Quinn Cook, a marqué 19 points.

"On a gagné un match, mais il ne faut pas croire que tout a été résolu par miracle. Il faudra jouer le prochain match avec les mêmes passion et énergie que nous avons montrées ce (vendredi) soir", a prévenu Durant. Grâce à cette 13e victoire en vingt matchs, Golden State s'est replacé à la 4e place, tandis que Portland a plongé à la 6e place (12 v-7 d).

A l'Ouest, rien de fait

Les déboires de Golden State et le désastreux mois d'octobre de Houston ont de façon inattendue ouvert de nouvelles perspectives pour les outsiders à l'Ouest. Les Clippers (12 v-6 d) sont passés en tête à la faveur de leur victoire (112-107 a.p.) face à Memphis qui avait débuté la journée avec le statut de leader.

Memphis semblait pourtant se diriger vers une sixième victoire de suite, mais l'exclusion de Mike Conley (19 pts) après sa sixième faute personnelle en fin de match a complètement relancé les Clippers. Ils ont arraché l'égalisation à la dernière seconde puis ont débordé Marc Gasol (27 pts, 13 rbds) et ses coéquipiers grâce à Danilo Gallinari (20 pts), Lou Williams (15 pts) et surtout Montrezl Harrell (22 pts, 11 rbds).

Meilleure équipe de la saison régulière 2017-18 mais méconnaissable en début de saison, Houston avait retrouvé des couleurs en enchaînant cinq victoires de suite. Mais les Rockets ont été ramenés sur terre sans ménagement par Détroit (116-111 a.p.) lors d'un match d'une grande intensité marqué par le duel explosif entre les pivots Andre Drummond (23 pts, 20 rbds pour les Pistons) et Clint Capela (29 pts, 21 rbds pour les Rockets).

Houston et Philadelphie chutent

Impensable en début de saison, Houston ne fait pas partie des huit meilleures équipes de la conférence Ouest (9e, 9 v-8 d). Dans ce contexte et grâce à leur recrue de choix LeBron James, même les Lakers peuvent viser les play-offs auxquels ils n'ont plus participé depuis 2013. La franchise californienne (7e, 11 v-7 d) est venue à bout de Utah (90-83) dans un match terne pour signer sa septième victoire sur ses neuf dernières sorties. "Il y a des matchs qu'on va gagner grâce à notre défense, ce n'était pas un beau match, mais l'essentiel était de le gagner", a constaté King James, auteur de 22 points et de 10 rebonds.

A l'Est, en revanche, une équipe domine les débats: Toronto caracole en tête avec un bilan de 16 victoires et quatre défaites. Dernière victime des Raptors, les Washington Wizards, surclassés 125 à 107 et incapables de maîtriser Kawhi Leonard (27 pts, 10 rbds). "Ils sont vraiment difficiles à battre, car ils ont beaucoup d'options à trois points avec des joueurs intelligents", a noté l'entraîneur de Washington Scott Brooks.

Cleveland a abandonné la dernière place de la conférence Est à Atlanta qui a concédé une dixième défaite de suite (3 v-16 d), face à Boston (114-96). A la surprise générale, les Cavaliers (14e, 3 v-14 d) ont infligé à Philadelphie (3e, 13 v-8 d) sa première défaite de la saison à domicile (121-112) grâce au rookie (débutant) Collin Sexton, auteur de 23 points.

France tv sport @francetvsport