Kevin Durant (Golden State Warriors) pris par Patrick Beverley (Los Angeles Clippers)
Kevin Durant (Golden State Warriors) pris par Patrick Beverley (Los Angeles Clippers) | EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA : Les Warriors coincent, Phila se reprend

Publié le , modifié le

Le début de ces playoffs NBA continuent d'offrir des surprises. Celle-là est de taille puisque Golden State a cédé à domicile face aux Clippers dans le match 2 du premier tour. Plus surprenant encore, les Warriors ont compté jusqu'à 31 points d'avance. C'est la première fois qu'un tel retard est comblé dans un match de playoffs. Avec ce succès, Los Angeles revient à 1-1. Surpris lors du match 1, Philadelphie a remis un peu d'ordre dans son jeu et a battu Brooklyn 145-123. Là aussi les deux équipes sont à égalité 1-1.

Golden State nous avait habitué aux records. Celui-là est un véritable coup de tonnerre dans la baie. Et il est l'oeuvre des... Clippers. Los Angeles a réussi le plus incroyable comeback, le plus important de l'histoire des playoffs NBA (131-135). Golden State s'est complètement endormi après avoir porté son avance à 31 points avec un Stephen Curry à nouveau en verve (29 points). Un exploit incroyable signé Lou Williams (36 points) et Montrezl Harrell (25 points), finalisé par un panier à trois points de Landry Shamet à cinq secondes de la fin. A la pause, le coach des Clippers Doc Rivers a dit à ses joueurs :"Je ne sais pas encore comment mais on va trouver une solution." "On a changé quelques trucs offensivement et défensivement au cours du 3e quart-temps et ça a parfaitement fonctionné", a-t-il finalement expliqué. Une sale soirée pour les hommes de Steve Kerr, sans doute trop suffisants, qui ont perdu Kevin Durant en toute fin de match, exclu pour une sixième faute. Pire, DeMarcus Cousin, touché à la cuisse, est sorti en première période. Avant le game 3, vendredi, à LA, c'est la blessure du pivot All-Star qui devrait inquiéter les fans des Warriors, plus que les 82 points concédés dans les deux derniers quart-temps.

Sifflé par ses propres fans après un premier match catastrophique (111-102), Ben Simmons a répondu sur le terrain. L'Australien a signé un triple-double ( 18 points, 10 rebonds et 12 passes décisives) qui a permis aux 76ers de Philadelphie de revenir à 1-1 dans leur série face aux Brooklyn Nets. Victoire nette 145-123. Simmons rejoint Wilt Chamberlain et Charles Barkley et devient ainsi le troisième joueur de Philadelphie à réussir un triple-double en play-offs. Et, cette fois, il a terminé la soirée sur une ovation debout. Car, sous l'impulsion du premier choix de la draft 2016, les Sixers ont roulé sur les Nets, inscrivant notamment 51 points dans le troisième quart-temps et remporter le game 2. Et aborder le 3e match, jeudi à New York, avec sérénité. Surtout que le pivot Joel Embiid (23 points, 10 rebonds) a retrouvé des sensations.

Avec AFP

France tv sport francetvsport