James Harden

NBA : Les Rockets et les Celtics perdent leur fauteuil de leader

Publié le , modifié le

Dans la nuit de lundi à mardi, les Celtics et les Rockets ont perdu leur fauteuil de leader de conférence. Les premiers ont été battus par Washington 111-103, les seconds par OKC 112-107. Toronto et Golden State récupèrent les clés de leur conférence respective. Plus tard dans la nuit, ce sont les Lakers qui sont inclinés face aux Timberwolves 121-104.

Les Houston Rockets ont connu lundi soir lors du traditionnel "Christmas Day" une troisième défaite d'affilée, 112-107 face au Thunder d'Oklahoma City, perdant ainsi leur fauteuil de leader de la conférence Ouest. Les Rockets, qui possédaient jusqu'ici le meilleur pourcentage de victoires de toute la NBA. 

Le duel attendu entre Russell Westbrook et James Harden, deux des meilleurs marqueurs de la NBA a bien eu lieu. Les deux anciens coéquipiers avaient en effet la main chaude, 31 points pour Westbrook, 29 pour Harden, mais ils ont également pensé à impliquer leurs coéquipiers, avec respectivement 11 et 14 passes décisives. 

Avec une marque bien distribuée (quatre joueurs  au dessus de quinze points) et une belle adresse (54.4%), OKC confirme se bonne forme du moment et empoche là une cinquième victoire d'affilée.

A l'inverse, les Rockets, toujours privés de leur meneur de jeu Chris Paul, enchainent une troisième défaite consécutive lourde de conséquence: ils perdent leur place de leader de la conférence Ouest au profit des Golden State Warriors, tombeurs plus tôt dans la journée des Cleveland Cavaliers.

Celtics, Rockets, même combat

Les Boston Celtics, premiers à l'Est avant le match, ont également perdu leur place de leader de leur conférence après leur défaite 111-103 face à des Washington Wizards bien organisés dans le sillage de leur meneur John Wall (21 points, 14 passes).

Avec ce mauvais résultat à domicile, les Celtics, déjà défaits la semaine dernière par New York, une autre équipe de leur conférence théoriquement à leur portée, confirment ainsi une certaine inconstance et voient les Toronto Raptors leur ravir le fauteuil de leader à l'Est. 

En fin de soirée, les Minnesota Timberwolves se sont logiquement imposés 121-104 face à des Los Angeles Lakers qui évoluaient sans leur rookie vedette, le meneur de jeu Lonzo Ball. 

AFP

NBA