LeBron James
La star des Los Angeles Lakers, LeBron James. | RONALD MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA : Les Lakers prennent la tête à l'Ouest devant les Clippers, Miami punit Houston

Publié le , modifié le

Un cinquième succès d'affilée obtenu à San Antonio a placé les Lakers seuls en tête de la Conférence Ouest de NBA, suivis à une victoire par leurs rivaux de L.A., les Clippers, venus assez difficilement à bout de Utah mais encore une fois portés par Kawhi Leonard. À l'Est, Miami s'affirme encore plus comme la bonne surprise de ce début de saison après sa large victoire contre Houston.

Les Lakers de LeBron enchaînent

Deux jours après leur victoire après prolongation à Dallas, les Lakers n'ont pas montré de signe de fatigue et se sont imposés (103-96) à San Antonio. Un cinquième succès de rang, synonyme de première place au classement à l'Ouest. Sous les yeux d'un des plus grands fans de la franchise, le rappeur Snoop Dogg, LeBron James s'est encore fendu d'un triple-double, après son duel dantesque avec Luka Doncic 48 heures plus tôt. Le "King" a réussi 21 points, 11 rebonds et 13 passes dont une exceptionnelle, traversant tout le terrain pour Avery Bradley, que n'aurait pas reniée Tom Brady, le quarterback de New England, battu dans le même temps à Baltimore, pour la première fois cette saison en NFL.

Los Angeles a aussi pu compter sur un "facteur X" nommé Dwight Howard, auteur de dunks, rebonds et contres décisifs en fin de match. "Il a compris le rôle qui doit être le sien dans cette équipe... il est notre élément dominateur en dernier rideau défensif", s'est félicité l'entraîneur Frank Vogel.
 

Leonard porte encore les Clippers

Pendant trois quart-temps, les Clippers n'ont pas trouvé la solution face à la redoutable défense de Utah, la meilleure de la Ligue. Limités à 39 points à la pause, les Angelinos s'en sont alors remis à leur arme fatale, Kawhi Leonard. Le MVP des dernières finales NBA s'est enflammé dans la période décisive, inscrivant 18 de ses 30 points dans le dernier quart-temps. L'autre grand contributeur de cette cinquième victoire (105-94) est l'intenable intérieur Montrezl Harrell, auteur de 19 points, 8 rebonds et d'une formidable débauche d'énergie en sortie de banc.

Côté Jazz, Donovan Mitchell s'est fendu de 34 points et 5 passes finalement vains, tout comme le double-double du Français Rudy Gobert (12 pts, 14 rbds). "On perd ce match à cause de notre passivité aux rebonds offensifs, c'est là qu'ils nous ont punis. On menait de dix points à la fin du troisième quart-temps, et on s'est endormis", a regretté le pivot français.

Doncic est inarrêtable

Comme son idole LeBron James, Luka Doncic a réussi un deuxième triple-double consécutif lors de la victoire de Dallas à Cleveland (131-111). Le meneur slovène, meilleur rookie de la saison passée, a inscrit 29 points, pris 14 rebonds et réussi 15 passes, dont une dans son dos, en aveugle, pour un panier à trois points de son intérieur Kristaps Porzingis (18 pts, 9 rbds, 6 contres). C'est déjà le 11e triple-double en carrière pour l'ancien joueur du Real Madrid, un record qu'il ne cesse d'améliorer pour un joueur pas encore âgé de 21 ans. Avant leur majorité (américaine), Magic Johnson et LeBron James n'en avaient réussi "que" 7 et 5.

VIDÉO - Le show Doncic !

Records en Floride et Miami s'affirme

Il ne fallait pas arriver en retard à l'American Airlines Arena, chose que pas mal de spectateurs de Miami font souvent. Une mauvaise habitude qui a empêché ces négligents de voir les hommes d'Erick Spoelstra battre un record du club, puisqu'ils menaient 46-14 face à Houston après le premier quart-temps. Cette avance inédite de 32 points, le Heat l'a bonifiée logiquement en victoire (129-100), et elle s'est avérée dans l'autre sens un déficit record pour les Rockets, dont la "défense gruyère" a totalement fondu en Floride. Fort de cinq victoires pour une seule défaite, Miami réussit un excellent début de saison avec une équipe très homogène autour de Jimmy Butler. Tout le contraire de Houston (3e défaite, 3 victoires), qui peine à montrer de la cohésion collective derrière son duo James Harden/Russell Westbrook, tous deux encore maladroits cette nuit.

Avec AFP

VIDÉO - Le Top 10 de la nuit