LeBron James
La star des Lakers, LeBron James. | ROBERT LABERGE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA : Les Lakers enchaînent dans la douleur, les San Antonio Spurs respirent enfin

Publié le , modifié le

La performance de Zach Lavine à couper le souffle, des Lakers qui n'en manquent pas et San Antonio qui finit de retenir le sien: la soirée de samedi ne manquait pas d'air en NBA.

Les Lakers ont eu chaud

En back-to-back à Memphis, moins de 24 heures après avoir déjà pioché pour s'imposer à Oklahoma City (112-107), les Lakers ont arraché leur 7e victoire de rang (109-108), la 14e de la saison, chez des Grizzlies motivés comme lorsqu'on reçoit le leader. Un statut que conservent donc les Lakers, encore portés par un LeBron James à 30 points (6 rbds) et un Anthony Davis à 24 points et décisif avec deux paniers réussis dans les tous derniers instants. En face, le rookie Ja Morant a brillé, en vain (26 pts à 10/16), par son adresse mais aussi et surtout par sa générosité défensive.

VIDÉO - LeBron VS Morant

Monumental LaVine !

Piqué à vif par son entraîneur Jim Boylen vendredi pour sa performance insatisfaisante lors de la défaite contre Miami, Zach LaVine a répondu de la meilleure façon sur le parquet de Charlotte, en inscrivant 49 points à 17/28 au tir, dont 13 paniers à trois points. Une performance d'autant plus phénoménale que l'arrière a offert, sur un dernier surréaliste et quasiment au buzzer, la victoire aux Bulls (116-115) qui accusaient pourtant 7 points de retard à 32 secondes du terme.

VIDÉO - Le shoot incroyable de LaVine

Philly refroidit le Heat

Miami, sensation du début de saison à l'Est, et son All-Star Jimmy Butler, ancien Sixers, étaient attendus à Philadelphie. Et la franchise de Pennsylvanie a corrigé la floridienne (113-86) pour conforter sa 5e place au classement. Un quatrième succès consécutif, qui s'est construit sur l'adresse redoutable de l'arrière Josh Richardson (32 pts, 6/7 à longue distance) et sur les larges épaules de son intérieur Joel Embiid, auteur de 23 points et 11 rebonds.

Fin d'hémorragie pour les Spurs

Huit ça suffit pour San Antonio, qui a mis fin à sa série record de défaites d'affilée sous l'ère Gregg Popovich en s'imposant (111-104) à New York. LaMarcus Aldridge (23 pts, 6 rbds, 3 pds, 3 ints) et DeMar DeRozan (21 pts, 9 rbds, 4 pds, 1 ctr) ont enfin pris leurs responsabilités, permettant à leur formation de faire la course devant tout au long de la partie. Menant de 25 points à la pause, les Spurs, toujours très fragiles dans la tête, se sont quand même fait une sacrée frayeur, laissant revenir les Knicks dans le money time, mais les New Yorkais, dans les fins de match, sont encore plus fébriles que les Texans, qui remontent à la 11e place à l'Ouest. De son côté, le Français, Frank Ntilikina, a encore été très actif avec les Knicks (9 points, 9 passes, 6 interceptions, 3 rebonds), sans toutefois peser assez dans les débats face à San Antonio.

Avec AFP
    

Les résultats de la nuit

Cleveland - Portland 110 - 104
Milwaukee - Detroit 104 - 90
Atlanta - Toronto 116 - 119
New York - San Antonio 104 - 111
Philadelphie - Miami 113 - 86
Utah - La Nouvelle-Orleans 128 - 120
Memphis - LA Lakers 108 - 109
Charlotte - Chicago 115 - 116
Indiana - Orlando 111 - 106
Minnesota - Phoenix 98 - 100

Le Top 10 de la nuit