NBA : Les Clippers perdent mais honorent Kobe Bryant au Staples Center

Publié le

Auteur·e : francetv sport
Paul George
Paul George, ailier des Clippers. | Harry How / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les Clippers, surpris par Sacramento au Staples Center où un premier hommage vibrant a été rendu à Kobe Bryant, partagent désormais la deuxième place de la Conférence Ouest avec Denver venu à bout de Utah, ce jeudi en NBA.

Hommage et défaite des Clippers

En attendant le retour au jeu des Lakers ce vendredi soir contre Portland, l'émotion a été une première fois très vive au Staples Center, où les Clippers, battus par Sacramento (124-103), ont honoré la mémoire de la légende du basket, qui a perdu la vie dimanche dans un crash d'hélicoptère. Les joueurs de L.A. se sont échauffés avec des T-shirts portant ses numéros, 8 et 24, et une vidéo narrée par Paul George, a été diffusée dans "la maison que Kobe Bryant a construite".

Évoquant son joueur préféré, "mon Michael Jordan à moi", l'arrière des Clippers a salué "le prodige devenu phénomène, puis icône nationale". Inspiré dans ses mots, "PG" l'a moins été ballon en mains (8 points à 2/10) à l'image de presque toute l'équipe, manifestement pas dans son assiette en l'absence de Kawhi Leonard, blessé au dos. Côté Kings, toujours 13es à l'Ouest, De'Aaron Fox en a profité pour s'illustrer avec 34 points et 8 passes réussies.
 

Denver double Utah

Le duel des outsiders silencieux, troisièmes à l'Ouest avant ce match, a tourné en faveur des Nuggets, vainqueurs à domicile du Jazz (106-100). Les voilà désormais deuxièmes, à égalité avec les Clippers. La différence s'est faite entre la fin du troisième quart-temps et le début du quatrième, avec un gros coup d'accélérateur de la franchise du Colorado, à la traîne jusque-là. Nikola Jokic (28 points, 10 passes) a parachevé le travail en rentrant des shoots importants dans le money-time.

En face, Rudy Gobert, encore très solide (21 points à 9/10, 11 rebonds, 3 contres), n'a pu combler la grosse défaillance de Donovan Mitchell (4 points à 1/12). Les deux joueurs peuvent se consoler avec l'annonce de leur première sélection pour le All-Star Game.
 

Toronto et Boston dans le même rythme

Les Raptors, vainqueurs à Cleveland (115-109), ont consolidé leur deuxième place à l'Est, et Boston, qui s'est défait plus aisément de Golden State (119-104), est désormais troisième, en compagnie de Miami. La 9e victoire d'affilée de Toronto s'est dessinée au troisième quart-temps et terminée avec 12 points d'avance. Un matelas qui s'est bien rétréci, jusqu'à ce que le champion en titre resserre son jeu, dans le sillage de Serge Ibaka (26 points) et Kyle Lowry (23 points).

La soirée a été plus tranquille au Garden pour les Celtics, qui ont dominé de bout en bout les Warriors, grâce notamment aux 25 points de Gordon Hayward et aux 20 autres de Jayson Tatum, lui aussi tout heureux d'avoir été sélectionné au All-Star Game pour la première fois. L'avant-match fut aussi placé sous le sceau de l'émotion avec un hommage à Kobe Bryant. "Voir autant de maillots de Kobe sur les épaules de fans de Boston, c'est vraiment spécial", a relevé l'ailier de Golden State, Draymond Green.
 

Trae Young écoeure Philadelphie

Intenable, Trae Young, le meneur d'Atlanta, a donné le tournis à la défense des Sixers avec ses 39 points, 18 passes et 6 rebonds, avec cette fois la victoire au bout (127-117). Preuve supplémentaire de sa grande performance, il est devenu le premier joueur à réussir au moins 25 points et plus de 10 rebonds en une période, depuis... Kobe Bryant, qui avait réussi cette performance en 2013.

Philadelphie, pourtant au complet, n'a jamais pu rattraper le 39-31 encaissé au premier quart-temps, malgré les 31 points de Ben Simmons et les 21 de Joel Embiid qui a ajouté 14 rebonds. Malgré ce revers, Philly reste sixième de la conférence Est. Les Hawks partagent la dernière place avec New York et Cleveland. 
 

francetv sport francetvsport