NBA : les Clippers, Miami et Dallas en imposent chacun à leur façon

Publié le

Auteur·e : AFP
Terance Mann des Clippers
Terance Mann des Clippers | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pour les Clippers, Miami et Dallas, vainqueurs de San Antonio, Philadelphie et Indiana, à chacun son héros du soir, lundi en NBA: Paul George en mode combattant, Jimmy Butler en mode "Luka", Kristaps Porzingis en mode leader bis.

. Les Clippers durs au mal
Mené de 15 points au deuxième quart-temps, L.A. a recollé avant de s'imposer d'un rien face à San Antonio (108-105). De quoi consolider sa 2e place derrière les Lakers à l'Ouest, avec le meilleur bilan de l'histoire de la franchise après 50 matches (35-15). Paul George a été le symbole de l'abnégation des Clippers. Après avoir pris un gros coup de coude au nez sur une pénétration de DeMar DeRozan, il est revenu sur le parquet malgré un appendice très gonflé pour mener les siens à la victoire. Auteur notamment d'un "reverse Jordanesque", il a inscrit 8 de ses 19 points dans le dernier quart-temps (12 rbds, 8 passes). Kawhi Leonard en a ajouté 22 (7 passes, 6 rbds). Côté Spurs, toujours 10e à l'Ouest, le duo DeRozan-LaMarcus Aldridge a marqué 53 points soit la moitié de ceux de l'équipe.

. Butler martyrise Philadelphie
Face à ses anciens Sixers, Jimmy Butler a sorti son plus gros match de la saison avec 38 points, à 14/20 aux tirs, qui ont pesé lors de la facile victoire de Miami (137-106). Il a ajouté 7 rebonds, 3 interceptions, 2 passes en 28 minutes. Il est le premier joueur à réussir au moins 38 points, 7 rebonds, 3 interceptions en moins de 30 minutes depuis Larry Bird en 1986, mais il a avoué après la rencontre plutôt s'être "senti comme Luka" Doncic. Avec 81 pions encaissés en seconde période, Philly a donné le bâton pour se faire battre. "On ne joue pas en défense comme on peut le faire. Ca part et ça s'arrête là pour moi", a déploré l'entraîneur Brett Brown. Seul Joel Embiid a surnagé (29 pts, 12 rbds) dans une équipe en panne sèche (6e à l'Est), après cette troisième défaite consécutive qui n'augure rien de bon avant d'aller à Milwaukee jeudi.

. Boston enchaîne
Dans la roue du Heat, dont ils partagent la 3e place à l'Est, les Celtics ont engrangé un quatrième succès de rang à Atlanta (123-115). C'est au troisième quart-temps enlevé 35-22 que Boston a fait la différence, grâce notamment aux 15 points inscrits par Jayson Tatum (28 au total, 7 rbds) et aux 8 autres de Jaylen Brown (21 en tout, 5 rbds) qui a été élu meilleur joueur de la semaine passée à l'Est. Gordon Hayward a aussi été important (24 pts, 7 rbds, 6 passes), chez des C's qui se sont positionnés pour recruter l'intérieur Clint Capela, dont souhaiterait se séparer Houston. Côté Hawks, qui partagent la dernière place à l'Est avec Cleveland, Trae Young a encore surnagé avec 34 points et 7 passes.

. Porzingis porte Dallas
Sans Luka Doncic, absent une dizaine de jours (cheville), Dallas a tout de même ramené la victoire d'Indiana (112-103), où il n'est jamais simple de s'imposer. Elle a essentiellement reposé sur les épaules lettones de Kristaps Porzingis auteur de sa meilleure marque de la saison avec 38 points (12 rbds). Soient trois de mieux que lors de la défaite à Houston vendredi. Tim Hardaway Jr l'a bien épaulé (25 pts, 5 passes), pour permettre aux Mavs de se rapprocher à une victoire de la 5e place justement occupée par les Rockets. Côté Pacers, toujours 5e à l'Est malgré cette deuxième défaite d'affilée, le seul à tenir son rang a été Domantas Sabonis (26 pts, 12 rbds, 9 passes). Victor Oladipo a inscrit 9 points pour son troisième match un an après sa grave blessure à un genou.

AFP