Irving James
Kyrie Irving (Boston) face à LeBron James (Cleveland). | Maddie Meyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA : les Celtics étouffent les Cavaliers

Publié le , modifié le

Sans Isaiah Thomas, laissé au repos face à son ancienne équipe, les Cavaliers n'ont jamais vu le jour face à la défense étouffante de Boston (88-102). Dans les autres matchs, Stephen Curry a marqué le shoot de la gagne face à Dallas, DeRozan a encore brillé face à Chicago.

L'embellie devra attendre. Transcendés mardi soir par le retour du lutin géant Isaiah Thomas (17 points en 19 minutes), les Cavaliers ont déchanté face à la défense harassante de Boston (88-102). Avec un trio Irving-Brown-Tatum en difficulté au shoot (16/41), les Celtics ont pu compter sur leur banc (15 points pour Marcus Smart, 20 points pour Terry Rozier) et leur hargne en défense pour éteindre l'armada offensive des Cavaliers.

Derrière le match famélique de Kevin Love (2 points à 1/11), LeBron James (19 points, 7 rebonds, 6 passes) a fait ce qu'il a pu, bien aidé par le sniper Kyle Korver (15 points) et le retour aux affaires très propre de Tristan Thompson  (10 points à 3/5, 11 rebonds). Les Cavaliers inscrivent leur plus petit total de points de le saison, eux qui marquent en moyenne 109 points par match. Dynamiques opposées entre les Cavs qui concèdent leur quatrième défaite en cinq matchs, et des Celtics qui enchaînent une quatrième victoire d'affilée. Isaiah Thomas devrait revenir à point nommé.

Curry crucifie les Mavs, DeRozan toujours en feu 

70 points à plus de 60 % à trois points en deux matchs depuis son retour de blessure. Resté sur la touche 11 matchs, Stephen Curry ne fait pas semblant depuis qu'il est de retour. Ce fut à nouveau le cas dans la nouvelle victoire des Warriors face aux Mavericks de Dallas hier (125-122). Avec 32 points, 5 rebonds, 8 passes à 6/13 à trois points, "chef Curry" a enflammé la rencontre avec ses banderilles en première intention. Avant de fatalement crucifier des Mavs trop statiques sur la dernière possession avec un dernier trois points. Le Big Four Curry-Thompson-Durant-Green a inscrit 100 points. 

Il fait partie des dinosaures qui ne se sont pas encore éteints. Le Raptor DeMar DeRozan, déjà auteur de 52 points lundi, a encore porté Toronto à la victoire mercredi face au Bulls (124-115) avec 35 points. Il a été secondé par les surprenants Fred van Vleet (13 points) et Delon Wright (25 points).

Théo Gicquel @@theoogicquel