Kevin Durant (Golden State Warriors)
Kevin Durant (Golden State Warriors) | Harry How / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA: les Cavs s'enlisent, les Warriors assurent

Publié le

Cleveland, en crise, a concédé une troisième défaite consécutive vendredi sur le parquet d'Indiana (97-95), tandis que son grand rival Golden State a bien réagi après sa défaite à domicile face aux Clippers en s'imposant à Milwaukee (108-94). Les Cavaliers ont fait illusion pendant la première période: remontés après leurs deux lourdes défaites face à Minnesota (127-99) et Toronto (133-99), ils ont d'abord étouffé les Pacers pour compter jusqu'à 22 points d'avance.

Mais ce sursaut a fait long feu: ils sont vite retombés dans leurs travers avec une défense bien statique et une réussite à trois points en berne (20,6%).  LeBron James s'est pourtant démené et a frôlé le triple double (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 27 points, 11 passes décisives et 8 rebonds. Mais il a manqué un panier à trois points crucial dans les dernières secondes et, plus inquiétant, s'est retrouvé une fois de plus bien seul. 

Kevin Love a certes marqué 21 points et Jeff Green 13 de plus, mais Cleveland a donné l'image d'une équipe où "tout le monde ne tire pas dans la même direction", comme l'avait constaté son entraîneur Tyronn Lue. "On avait bien commencé le match, avec beaucoup d'envie, mais on a abordé la 4e période sans énergie", a regretté James. Indiana, porté par Victor Oladipo (19 pts) et Darren Collison (22 pts), s'est imposé pour la troisième fois en autant de confrontations cette saison face à Cleveland et a consolidé sa 8e place de la conférence Est (22 v-20 d).

Houston domine Phoenix

Cleveland reste 3e (26 v-16 d), mais avec huit défaites en onze matchs, les champions NBA 2016 sont distancés par Boston (1er, 34 v-10 d) et même Toronto (2e, 29 v-11 d).
    Au contraire, Golden State s'est rassuré et a confirmé son impressionnante efficacité à l'extérieur avec une onzième victoire de suite en déplacement. Deux jours après sa lourde défaite à domicile face aux Clippers (125-106), les Warriors ont submergé Milwaukee grâce à Kevin Durant. En l'absence de Stephen Curry, ménagé pour le deuxième match de suite par mesure de précaution après s'être tordu la cheville droite, Durant a marqué 26 points et a sorti d'affaires son équipe dans le money time.

Avec deux paniers consécutifs, dont un à trois points, il a redonné de l'air aux Warriors (99-90) qui se sont fait chahuter par les Bucks, en particulier lors de la 3e période. Alors qu'ils ont compté jusqu'à 14 points d'avance (63-49), les joueurs de Steve Kerr ont laissé Milwaukee revenir dans la rencontre et même passer en tête (82-80) sous l'impulsion de Giannis Antetokounmpo (23 pts) et d'Eric Bledsoe (21 pts). 

Mais Durant et Draymond Green (21 pts) ont remis les Bucks à leur place dans le final pour offrir aux Warriors leur 34e victoire en 43 matchs, meilleur bilan de NBA. Houston (2en à l'Ouest, 30 v-11 d) n'a laissé aucune chance à Phoenix qui s'est incliné 112 à 95 devant son public.  Toujours privés de James Harden, les Rockets ont vite pris le large grâce à Chris Paul (25 pts) et Clint Capela (17 pts, 16 rbds).

Résultats de la nuit

    Phoenix - Houston 95 - 112
    Atlanta - Brooklyn 105 - 110
    Denver - Memphis 87 - 78
    Milwaukee - Golden State 94 - 108
    Minnesota - New York 118 - 108
    La Nouvelle-Orleans - Portland 119 - 113
    Charlotte - Utah 99 - 88
    Indiana - Cleveland 97 - 95
    Washington - Orlando 125 - 119
 

AFP