NBA: Les Cavs qualifiés grâce à Harden, Memphis s'écroule

NBA: Les Cavs qualifiés grâce à Harden, Memphis s'écroule

Publié le , modifié le

La franchise de Cleveland a décroché jeudi sans jouer son billet pour les play-offs NBA pour la quatrième saison consécutive. Les Cavaliers ont profité de la défaite en prolongation des Détroit Pistons face à une équipe de Houston bien aidée par James Harden (100-96). Cette nuit de NBA a été par ailleurs marquée par l'humiliation subie par Memphis, qu a subi une terrible déconvenue face à Charlotte (140-79).

Forts de leurs dix victoires d'avance sur Detroit (9e, 32 v-40 d), les cavs sont assurés de terminer à l'une des huit premières places de la conférence Est, même s'ils devaient perdre leurs onze derniers matches de saison régulière.Cleveland, 3e de la conférence Est (42 v-29 d), a rejoint Toronto et Boston à l'Est, et Houston et Golden State à l'Ouest, déjà qualifiés pour la phase finale qui débute le 22 avril. "King James" qui a offert à Cleveland en 2016 le premier titre de champion NBA de son histoire, tentera de participer à sa huitième finale consécutive.

LeBron James peut donc remercier James Harden de les avoir qualifiés. Pourtant, "The Beard" n'avait pas franchement bien débuté sa rencontre contre Detroit. Avec deux tirs réussis sur 16 tentés durant le temps réglementaire, Harden n'aura été aussi peu efficace devant les paniers adverses. Puis il a fini par se réveiller en inscrivant dix des douze points de son équipe en prolongation. "Il y a des soirées où offensivement, c'est plus compliqué, mais on arrive à trouver des solutions pour gagner", s'est félicité Harden. "Il n'y a pas une seule façon de gagner des matches, ce soir, on a fait parler notre défense", a poursuivi le grand favori pour le titre de meilleur joueur de la saison (MVP).

Toujours à l'est, Charlotte a infligé une véritable humiliation à Memphis, s'offrant avec 61 points d'avance la plus large victoire de son histoire. Malgré l'absence de Dwight Howard, auteur la veille d'un match phénoménal à 30 points et 32 rebonds, mais suspendu pour accumulation de fautes techniques, Charlotte a pris rapidement le large grâce à Kemba Walker qui a marqué 10 paniers à trois points, nouveau record pour un joueur de Charlotte. Le meneur des Hornets a marqué 46 points (13 sur 18 au tir) en 28 minutes, du jamais-vu en NBA.

"Ce n'est pas quelque chose qu'on va voir tous les jours (..) J'ai juste bien shooté et mes coéquipiers m'ont mis en bonne position", a résumé Walker. L'entraîneur intérimaire de Memphis, J.B. Bickerstaff, ne décolérait pas: "On n'a aucune excuse, il n'y a pas de quoi être fier". Malgré cet exploit, Charlotte devrait avoir du mal à arracher sa qualification pour les play-offs: les Hornets sont 10e (32 v-41 d), à six victoires de la 8e place, la dernière qualificative pour la phase finale. Les Grizzlies ont eux concédé la plus lourde défaite de leur histoire et se sont inclinés pour la 22e fois lors de leurs 23 derniers matches. Memphis vise la dernière place de la conférence Ouest (15e, 19 v-53 d), dans l'espoir de pouvoir recruter lors de la Draft 2018 l'un des meilleurs joueurs issus du Championnat universitaire (NCAA) ou venus de l'étranger.

Le CM de Memphis est à bout...

France tv sport @francetvsport