NBA : Leonard voit triple, Paris réussit aux Bucks

Publié le , modifié le

Auteur·e : Leo Anselmetti
Kawhi Leonard
Kawhi Leonard a enregistré son premier triple double en carrière. | Jayne Kamin-Oncea / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les Clippers qui battent le Heat de Miami avec le premier triple-double en carrière de Kawhi Leonard, les Bucks de Giannis Antetokounmpo rois de Paris et une prestation XXL de Russell Westbrook, découvrez les principaux enseignements de la soirée NBA de cette nuit de vendredi à samedi.

En neuf ans sur les parquets NBA, Kawhi Leonard ne l'avait encore jamais fait. L'ailier des Clippers, désigné jeudi titulaire du All Star Game pour la 4e fois, a réussi son premier triple-double en carrière. Les 33 points, 10 rebonds et 10 passes décisives (pour 2 interceptions et 1 contre) de "The Klaw" ont grandement contribué à la victoire de l'équipe de Los Angeles sur le parquet du Miami Heat (122-117), deuxième de la conférence est. Leonard tourne décidément à plein régime ces temps-ci. L'ancien ailier des Raptors, champion NBA la saison passée, vient d'inscrire au moins 30 points pour son septième match consécutif. Les Clippers restent troisièmes à l'ouest (32 victoires et 14 défaites).

Les Bucks aiment Paris

Rien n'arrête les Bucks, pas même le décalage horaire. A Paris, Milwaukee a dominé Charlotte (116-103) lors du premier match de saison régulière jamais organisé en France par la NBA. Une pléiade de stars ont contribué à remplir, comme un oeuf, l'arena de Paris-Bercy : Kylian Mbappé, Neymar, le judoka Teddy Riner et le recordman du monde du décathlon Kévin Mayer. Parmi les anciens basketteurs, Michael Jordan avait fait le déplacement en tant que patron des Hornets, Kareem Abdul-Jabbar, champion avec Milwaukee en 1971, ainsi que Tony Parker. Les Bucks, avec Giannis Antetokounmpo encore performant (30 pts, 16 rbds, 6 passes), ont fait plier les Hornets de Nicolas Batum (5 pts, 6 rbds, 5 passes). Avec désormais 40 victoires pour 6 défaites, Milwaukee est plus que jamais le meilleur bilan de la Ligue.

à voir aussi Revivez la soirée du NBA Paris Game comme si vous y étiez Revivez la soirée du NBA Paris Game comme si vous y étiez

45 points pour Westbrook

Après une période difficile (4 défaites de rang), les Rockets sont de nouveau sur orbite. L'équipe de Houston a signé un deuxième succès de suite, aux dépens de Minnesota (131-124), lors d'une soirée marquée par la prestation XXL de Russell Westbrook. L'ex-meneur d'Oklahoma City a inscrit 45 points (pour 6 rbds et 10 passes), son plus gros total depuis son arrivée dans le Texas l'été dernier. "RussWest", qui a engrangé 27 points après la mi-temps, a éclipsé son compère James Harden. Ce dernier n'a eu que 12 points (4 rbds, 5 passes) à se mettre sous la dent et n'a réussi aucune de ses six tentatives derrière l'arc. Jamais "The Beard" n'avait encore inscrit aussi peu de points cette saison. 

Zion se distingue

La pépite Zion Williamson a encore brillé. Le numéro 1 de la draft 2019 a empilé 15 points, 6 rebonds et 1 contre très autoritaire en 21 minutes de jeu avec les New Orleans Pelicans, sans empêcher la défaite face à Denver (113-106). L'ancien ailier de l'université de Duke a réussi une deuxième prestation aboutie de suite, certes moins percutante que celle de mercredi face à San Antonio (défaite 121-117 des Pelicans) contre qui il avait inscrit 22 points dont 17 en moins de 4 minutes pour ses grands débuts en NBA. Le phénomène au gabarit massif (1,98 m, 129 kg), avait été éloigné des parquets pendant trois mois en raison d'une opération du genou droit. Si sa prestation vendredi n'est pas passé inaperçue, celle de Nikola Jokic non plus. L'intérieur serbe a signé un double-double (27 pts, 12 rbds) pour mener les Nuggets, 4es à l'ouest, vers leur 31e succès de la saison.

Le nuit des Frenchies

Evan Fournier a aligné 30 points (et 5 rbds) avec Orlando, mais cela n'a pas suffi pour empêcher la défaite face à Boston (109-98) où Vincent Poirier a été peu utilisé (2 rbds, 1 passe, 1 contre en 10 minutes). Frank Ntilikina a peu joué lui aussi avec les Knicks (2 pts, 3 rbds, 3 passes en 13 minutes), dominés par Toronto (118-112). Sekou Doumbouya (5 pts, 3 rbds, 1 passe), quant à lui, a vécu lui aussi une soirée difficile avec Detroit face à Memphis (défaite 125-112).