Steve Clifford
Steve Clifford | AFP

NBA : le coach d'Orlando Steve Clifford conduit à l'hôpital en plein match

Publié le , modifié le

La rencontre entre le Magic et les Timberwolves dans la nuit de vendredi à samedi a été le théâtre d'un événement dont la franchise floridienne se serait bien passée. Steve Clifford, coach d'Orlando depuis deux saisons, s'est senti mal pendant le match. Il a dû être évacué de la salle avant d'être transporté vers un hôpital de Minneapolis. L'entraîneur de 58 ans souffrait en fait de déshydratation et a pu quitter l'établissement au bout de quelques heures.

Evan Fournier et les joueurs du Magic n'avaient sans doute pas le cœur à célébrer leur victoire face à Minnesota, dans la nuit de vendredi à samedi, au Target Cetner de Minneapolis (132-118). Et pour cause, la franchise floridienne a annoncé que son coach Steve Clifford avait dû être évacué et transporté vers un hôpital de la ville en plein match. L'entraîneur américain de 58 ans se serait senti mal pendant la rencontre. "Au cours du troisième quart-temps, Steve Clifford est tombé malade. Il a été conduit dans un hôpital de la ville afin de subir des examens" s'est contenté d'écrire le Magic dans un bref communiqué, avant de rassurer ses fans en expliquant que le diagnostic a fait état d'une déshydratation "Steve a pu quitter l'hôpital" a écrit la franchise un peu plus tard dans la nuit. 

Selon le journaliste d'ESPN Adrian Wojnarowski - toujours très bien informé en matière d'actualité en NBA - Clifford a d'abord été examiné par les médecins présents dans le Target Center avant que la décision soit prise de le conduire à l'hôpital. L'actuel coach du Magic s'était fait poser deux stents au coeur en 2013, mais rien n'indiquait selon les médecins que le problème rencontré durant le match soit lié à ses antécédents. 

"La seule chose que nous savons à ce moment précis, c'est qu'il ne se sentait pas bien", a déclaré au Orlando Sentinel l'entraîneur adjoint Tyrone Corbin, qui a pris la relève lors du départ de Clifford. "Ils l'ont emmené à l'hôpital pour le consulter. Nous prions pour que tout se passe bien pour lui", ajouté Corbin qui a confié sa surprise de voir Clifford partir en plein match. "Il est venu me voir et m'a dit +Tu vas devoir prendre (les commandes)+. Je ne savais pas vraiment ce que cela voulait dire jusqu'à ce que je le voie partir. C'était comme un électrochoc", a décrit Corbin. Malgré le départ précipité de leur coach, les joueurs d'Orlando se sont imposés (132-118) et conservent la 8e place à l'Est. 

Avec AFP

francetv sport francetvsport