Derrick Rose de retour en NBA
Derrick Rose a fait son retour sur les parquets NBA | GARY DINEEN - NBAE - GETTY IMAGES - AFP

NBA: La revanche des blessés

Publié le , modifié le

Le début de saison NBA marquera le retour des stars blessées de longues durées. De Derrick Rose et Danny Granger qui ont manqué l’intégralité, ou presque, de la saison dernière à Russell Westbrook et Kobe Bryant, touchés au printemps derniers, les blessés sont revanchards.

Ils sont quelques-uns des meilleurs joueurs de la plus compétitive des compétitions de basket au monde. Ils sont l’une des pierres angulaires de leur franchise respective et même le leader de leur équipe pour trois d’entre eux. Si la NBA est avant tout un spectacle, elle a besoin de tous ses talents pour scintiller comme elle sait si bien le faire. La saison dernière, David Stern a du se passer de Derrick Rose, Most Valuable Player (MVP) 2011 et de Danny Granger, star des Pacers d’Indiana, pour l’intégralité de la saison et  de Kobe Bryant, l’homme aux cinq titres NBA et MVP en 2008, de Russel Westbrook, le plus spectaculaire des meneurs de la Ligue, à l’orée des Playoffs. C’est peu dire que le retour de ces joueurs est un coup de fouet exceptionnel pour leurs équipes et pour la Grande Ligue.

Rose, la fleur au fusil

Le joueur le plus attendu est sans nul doute, Derrick Rose. Le meneur des Bulls de Chicago s’était rompu le ligament du genou le 28 avril 2012 lors d’un match de Playoffs face aux Sixers de Philadelphie. Espéré la saison dernière, « D-Rose » a joué la montre pour finalement ne jamais remettre les pieds sur un parquet en 2012-2013. Désormais prêt dans son corps, et surtout dans sa tête, le MVP 2011 est dans les starting-blocks pour retrouver la place qu’il est la sienne, tout en haut de la NBA. En son absence, Chicago a fait mieux que se défendre. Cinquièmes à l’est, les Bulls ont chuté les armes à la main face à Miami en demi-finale de conférence (4-1). Avec Rose, tous les espoirs sont permis. Dribbleur incroyable, slalomeur de génie dans les défenses adverses et shooteur plus régulier qu’à ses débuts, Rose n’est ni plus ni moins que l’un des trois meilleurs meneurs de la ligue (avec Paul et Parker). Aucune équipe ne serait sortie indemne en son absence. Les Bulls de Joakim Noah ont fait mieux que résister. Assez pour qu’avec leur star, les joueurs de Tom Thibodeau, ne redeviennent candidats au titre NBA.

L’autre retour significatif à l’est est celui de Danny Granger mais la situation du Pacer est complètement différente. En son absence, Paul George a clairement pris le leadership sur son équipe. Quelle place Frank Vogel accordera à son ancien franchise player ? Ce qui est sûr c’est que si les deux joueurs parviennent à cohabiter, Indiana en sortira grand gagnant. Rien n’est moins sûr cependant. Granger espère bien récupérer une place dans le cinq majeur. Pourtant, c’est la rotation qui posait problème aux Pacers la saison dernière. Et si la meilleure progression de la saison 2009 endossait le rôle de sixième homme ? En attaque, la solution a de quoi séduire. Granger se laissera-t-il convaincre pour le bien d’Indiana ?

Bryant, le dernier tour de piste

13 avril 2013, Kobe Bryant se blesse au tendon d’Achille. Les images de son annonce en pleurs devant les médias américains font le tour de la planète. Et si cette blessure sonnait la fin de la carrière du meilleur joueur de sa génération ? se demande-t-on alors. C’était mal connaître le "Black Mamba". Doté d’un mental incroyable, l’homme aux cinq titres NBA, est à l’heure qu’il est en avance sur son programme de reprise. S’il faudra attendre probablement Thanksgiving (le 28 novembre prochain) pour le voir de nouveau fouler les parquets américains, Bryant est déjà revenu à l’entraînement, plus déterminé que jamais. Son but ? Egaler les six titres de son modèle, Michael Jordan. « Kobe » est habité par cette obsession. Au cœur de l’été, ESPN, l’un des diffuseurs de la NBA, l’a placé 25e dans son classement des meilleurs joueurs NBA. Pour un joueur qui se nourrit de l’adversité, un tel désaveu sonne comme une source de motivation supplémentaire. Qu’on se le dise : le Mamba va mordre à nouveau.

Avec Derrick Rose, la NBA retrouve un abonné des fameux « top ten ». Avec Russel Westbrook, c’est un autre joueur spectaculaire qui va retrouver les parquets. A l’instar de Kobe Bryant, Westbrook va devoir patienter encore un peu avant de rejouer, probablement autour de la mi-novembre. Le Thunder attend le retour de son joueur fantasque avec impatience. Reggie Jackson a assuré un intérim correct mais il ne fait pas le poids face aux qualités physiques hors du commun du joueur passé par UCLA. Kevin Martin parti à Minnesota, Durant et Westbrook vont devoir prendre encore plus de responsabilités pour rester en haut de la conférence ouest. Touché au genou, « RussWest » ne semble pas, aux dernières nouvelles, gêné pour claquer des dunks monstrueux. Accrochez-vous, Westbrook va s’envoler !

NBA