NBA : La reprise menacée par l'augmentation croissante des cas de Covid-19 en Floride

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Adam Silver
Adam Silver, le patron de la NBA. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

D'après ESPN, l'augmentation croissante des cas de Covid-19 en Floride suscite l'inquiétude des acteurs principaux de la NBA, des joueurs aux exécutifs.

3800, 3900, 4000... La Floride est en train de battre chaque jour son record de cas de Covid-19 détectés par jour. Plus précisément, 4049 cas ont été signalés samedi dans l'Etat qui a été choisi pour accueillir la reprise de la saison de NBA. Jamais depuis le début de l'épidémie la Floride n'avait enregistré autant de cas positifs - la région d'Orlando fait partie des plus touchées -, ce qui en fait un des nouveaux points chauds du pays avec le Texas et l'Arizona. D'après ESPN, cette croissance pour l'heure incontrôlable suscite beaucoup d'inquiétudes en coulisses, que ce soit parmi les joueurs, les dirigeants et la Ligue elle-même.

Tout pour écarter Mickey des chambres d'hôtel

"Nous surveillons de près les données en Floride et dans le comté d'Orange. Nous allons continuer à travailler avec l'association des joueurs, des responsables de la santé publique et des experts médicaux en ce qui concerne nos plans", a réagi Mike Bass, le porte parole de la NBA, dans les colonnes d'ESPN. Alors qu'elle doit encore finaliser quelques détails pour son projet de reprise à 22 équipes à Disney World, la Ligue joue la carte de la modération et espère une décroissance. Le commissioner Adam Silver aurait récemment multiplié les appels téléphoniques avec plusieurs managers généraux de franchises inquiets de la situation. 

à voir aussi Kyrie Irving et un collectif de joueurs opposés à une reprise de la NBA à Orlando Kyrie Irving et un collectif de joueurs opposés à une reprise de la NBA à Orlando

Un point précis cristalliserait les craintes, notamment chez les joueurs : le fait que le personnel de Disney World, y compris celui chargé de l'entretien des chambres d'hôtel, ne sera pas soumis à des tests sérologiques. Dans un guide de 113 pages transmis aux équipes par Disney, l'entreprise se veut rassurante, détaillant l'ensemble des protocoles sanitaires prévus. Les contacts entre les employés et le personnel de la NBA seront strictement limités voire éliminés. Par exemple, le service de chambre ne sera effectué qu'une fois par semaine, uniquement quand les joueurs ne seront pas présents. ESPN raconte même que les chauffeurs de bus ne seront pas affrétés par une entreprise liée à Disney et seront soumis à un dépistage au Covid-19.

La Ligue pas encore dos au mur

Pour l'heure, la reprise de la saison régulière n'est pas encore remise en question. La plupart des franchises n'a pas prévu d'arriver avant le 7 juillet et aucune rencontre officielle n'a été fixée avant le 30 juillet, ce qui laisse encore une certaine marge à la Ligue pour adapter ses dispositions. Des dépistages sont prévus au sein des équipes mardi et la crainte de nouveaux cas positifs est concrète. Vendredi, l'équipe de baseball de Philadelphie indiquait que 5 de ses joueurs étaient positifs au coronavirus. La franchise NBA de la ville, qui fait partie des 22 qui reprendront en Floride, avait signalé trois cas positifs fin mars au sein de son cadre organisationnel.