james harden 2018
James Harden (Houston Rockets) | AFP

NBA : la course aux play-offs bat son plein

Publié le

Les places en play-offs bat son plein dans la Conférence Ouest. Les Clippers ont manqué le coche et San Antonio n'est pas encore assuré d'y être.

Le leader Houston battu à domicile, le champion en titre Golden State en pleine dégringolade et six équipes pour cinq billets pour les play-offs, la conférence Ouest est en pleine ébullition à une semaine du début de la phase finale. Alors qu'ils avaient remporté leurs vingt précédents matches à domicile et qu'ils étaient invaincus devant leur public depuis début janvier, les Rockets se sont faits surprendre par Oklahoma City (108-102).

James Harden a pourtant marqué 26 points, mais le Thunder, qui doit encore valider sa qualification pour les play-offs, a réussi un match digne des play-offs. Russell Westbrook et Paul Georges ont inscrit chacun 24 points, Carmelo Anthony, souvent critiqué ces dernières semaines, en a ajouté 22, tandis que Steven Adams a étouffé en défense les Rockets. "Quand on joue à notre meilleur niveau, on peut battre n'importe qui", a prévenu Westbrook, meilleur joueur de la saison 2017-18. Malgré cette victoire de prestige, OKC reste 7e (46 v-34 d) et n'est toujours pas assuré de disputer les play-offs. Cette défaite, la 16e de la saison, n'est pas une catastrophe pour Houston, déjà assuré de finir avec le meilleur bilan du Championnat 2017-18 et donc de débuter chacune de ses séries des play-offs avec deux matches à domicile.

Golden State n'y arrive plus 

Golden State est dans une situation beaucoup plus inquiétante: Kevin Durant a beau se démener --il a marqué 41 points et capté dix rebonds contre La Nouvelle Orléans--, les Warriors n'arrivent plus à gagner sans Stephen Curry, blessé au genou gauche. Ils se sont inclinés à domicile 126 à 120 contre les Pélicans et ont perdu six de leurs dix derniers matches. Mais l'entraîneur de Golden State Steve Kerr reste serein. "On affrontait une équipe qui devait obligatoirement gagner, ils jouaient pour sauver leur saison, alors que notre saison ne débute que la semaine prochaine", a-t-il expliqué.

San Antonio sous la menace

De son côté, San Antonio, toujours privé de Kawhi Leonard, a remporté un succès important contre Portland (116-105) grâce aux 28 points de LaMarcus Aldridge et aux 17 points de l'inusable Manu Ginobili. Les Spurs qui ont toujours participé aux play-offs depuis 1998, sont 6e (46 v-34 d), mais ils peuvent encore rater la phase finale. Même le 4e, Utah, qui ne jouait pas samedi, ne peut pas se reposer sur ses lauriers: il ne dispose que d'une victoire et demie d'avance sur le 9e et premier non-qualifié, Denver.

Les Clippers privés de play-offs

Les Nuggets ont fait forte impression en s'imposant 134 à 115 sur le parquet des Clippers qui manqueront, eux, les play-offs pour la première fois depuis 2011. "On n'a plus le choix et à ce stade de la saison, tout ce qui importe, c'est de gagner", a souligné Mike Malone, l'entraîneur de Denver après cette cinquième victoire consécutive. A quatre jours de la fin de la saison régulière, la tableau des play-offs est encore flou à l'Ouest. Si Houston et Golden State sont assurés de terminer aux deux premières places, ils ne connaissent pas encore leurs adversaires du 1er tour et peuvent encore tomber d'entrée sur des adversaires compliqués comme Oklahoma City et San Antonio.
 

AFP

NBA