NBA : Joakim Noah, un retour inespéré sur les parquets

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Monier
Joakim Noah sous son nouveau maillot, celui des Clippers, pour le choc du retour de la NBA face aux Lakers et Anthony Davis
Joakim Noah sous son nouveau maillot, celui des Clippers, pour le choc du retour de la NBA face aux Lakers et Anthony Davis | AFP - GETTY IMAGES

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Joakim Noah, 35 ans, a disputé cette nuit ses premières minutes en NBA depuis le 23 mars 2019. Victime d'une blessure au tendon d'Achille en septembre, une galère de plus dans sa carrière, le Français a pris son mal en patience pour revenir viser le titre avec les Clippers.

La NBA a retrouvé le chemin des parquets cette nuit, après 141 jours d’interruption. Une reprise pied au plancher, avec un derby de Los Angeles dès la première soirée, conclu par une défaite des Clippers face aux Lakers (103-101). 

Sur le parquet pendant un peu plus de 10 minutes, Joakim Noah a progressivement retrouvé ses marques (une passe décisive, quatre rebonds). Le Français de 35 ans a dû attendre un peu plus de 141 jours pour faire son retour, lui qui n’avait plus disputé la moindre minute en NBA depuis le 23 mars 2019, après une blessure au tendon d’Achille en septembre. Une galère de plus dans une carrière marquée par les problèmes physiques.

à voir aussi NBA: Rudy Gobert offre la victoire au Jazz pour la reprise, les Lakers remportent le choc angelino contre les Clippers NBA: Rudy Gobert offre la victoire au Jazz pour la reprise, les Lakers remportent le choc angelino contre les Clippers

Ancien meilleur défenseur de la ligue

L’histoire de Joakim Noah en NBA avait pourtant bien démarré. Après un temps d’adaptation chez les Chicago Bulls, le 9e choix de la draft 2007 monte en puissance et s’affirme comme un des meilleurs défenseurs de la ligue. Il atteint son apogée en 2013 et 2014, avec deux sélections au All-Star Game et un titre de défenseur de l’année 2014. Mais dès la saison suivante, ses stats s’effondrent et il voit l’hispano-monténégrin Nikola Mirotic le doubler. Touché à l’épaule en décembre 2015, il est contraint à une opération qui le tient éloigné des parquets pendant plus de six mois.

à voir aussi NBA - Jacques Monclar : "C'est mieux qu'il y ait quelque chose sans le public que rien du tout" NBA - Jacques Monclar : "C'est mieux qu'il y ait quelque chose sans le public que rien du tout"

Parti à New York l’été suivant, il enchaîne les galères. Opération du genou en février 2017, suspension de 20 matches pour avoir ingéré un complément alimentaire prohibé, puis une nouvelle opération de l’épaule en avril. A son retour, il n’entre plus dans les plans des Knicks et s’embrouille avec son coach, Jeff Hornacek. Il quitte la franchise en décembre 2018. Quelques mois plus tard, il signe une pige prometteuse à Memphis, avant de discuter avec les Los Angeles Clippers une fois l’été venu. Mais une nouvelle blessure coupe court à ce transfert de rêve pour "Jooks". En chutant dans ses escaliers, le Français se sectionne le tendon d’Achille.

Les Clippers ne l'ont pas lâché

Les Clippers gardent le contact et le relancent en mars, mais la crise du coronavirus coupe court à ce come-back. La reprise du championnat lui offre une nouvelle opportunité. Juste avant son retour en NBA, Joakim Noah savourait. "Je me sens vraiment béni d’être dans cette situation", a-t-il expliqué à la presse après un entraînement. "Je me suis dit que ce n’était pas comme ça que je voulais finir ma carrière. Le lendemain de l’opération, j’étais au gymnase, à bosser avec l’espoir d’intégrer l’équipe. Je savais que si je ne continuais pas à m’entraîner et que je recevais un coup de téléphone des Clippers en n’étant pas prêt, j’aurais des regrets toute ma vie. Alors j’ai continué à m’entraîner, et d’être là où je suis maintenant… Je me sens très chanceux, d’être avec Dieu, de super joueurs, et être en position pour gagner un titre." Deuxième de la Conférence Ouest, les Clippers sont très bien partis pour être en play-offs. Une première depuis 2015 pour Joakim Noah.