Joakim Noah
Joakim Noah en passe de rejoindre les Knicks | KAMIL KRZACZYNSKI/EFE/MAXPPP

NBA - Joakim Noah: "Tous les matins, je me réveille et je suis ému"

Publié le , modifié le

A 31 ans, Joakim Noah a réalisé un rêve en rejoignant les New York Knicks, l'équipe de sa ville natale qui l'a fait rêver, enfant: "Tous les matins, je me réveille et je suis ému", admet le pivot franco-américano-suédois.

Quelle est votre condition physique actuellement après une saison écourtée par une blessure et une opération à l'épaule ?
Joakim Noah: "Ca fait un moment que je n'ai pas joué. J'essaye de trouver le rythme. Ca va aller de mieux en mieux. J'ai toujours les jambes un peu fatiguées. Je reste patient. J'adore ce groupe. Je suis super excité d'être sur le terrain. C'est une nouvelle histoire. Pour moi, c'est quelque chose de spécial. Tous les matins, je me réveille et je suis ému. Je suis fier de faire partie de cette franchise."

Quel est le potentiel des Knicks ?
J.N: "Je crois que le groupe est super sain. Il y a encore beaucoup de travail à faire. Il va falloir rester patient. Il peut y avoir des moments difficiles. En présaison, je me suis blessé quelques fois. On n'a pas encore joué avec notre meneur (Derrick Rose). C'est un nouveau style de jeu, un nouveau système. Ca ne va pas être facile, mais j'aime ce groupe. Il y a beaucoup de bons joueurs et de bonnes +vibes+. (A New York) Les fans ne sont pas patients. Ce n'est pas une ville où il y a de la patience. C'est une ville qui va super vite, qui est excitée pour cette équipe. Le seul truc qui compte, c'est dans le vestiaire, la mentalité. Si on continue sur cette démarche, avec une mentalité tournée vers la progression, je pense qu'on aura une chance d'aller en play-offs. C'est un bon but pour ce groupe. Il y a des jeunes qui n'ont pas vécu ces moments. Pouvoir jouer les play-offs dans une ville comme ça, pour moi, ça veut tout dire."

Votre complémentarité est évidente avec Kristaps Porzingis. Comment le voyez-vous évoluer ?
J.N: "Un joueur de sa taille qui tire à trois points, qui fait des contres, on n'en voit pas. Je ne crois pas même qu'il réalise encore. Il a pour moi le potentiel d'être un des meilleurs joueurs de la NBA. Un top 5. S'il continue à progresser comme ça, je crois qu'on aura une chance de faire quelque chose de spécial."

AFP