NBA - Houston explose à Philadelphie, un Klay Thompson record chez les Lakers

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Klay Thompson (Golden State) au dunk
Klay Thompson (Golden State) au dunk chez les Lakers | Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Golden State a conforté son statut de leader de la Conférence Ouest en remportant un 33e match lors de son déplacement chez les Lakers (130-111). Un succès principalement dû à l'efficacité de Klay Thompson, auteur d'un record un 10/11 à 3 pts pour un total de 44 points. Dans le choc entre Houston et Phialdelphie, les Sixers, menés par un grand Embiid (32pts, 14rbds), ont dominé les Rockets (121-93) où James Harden fini tout de même à 37pts et 6 rebonds, mais bien seul. Double-double de Rudy Gobert, sorti du banc d'Utah et qui n'a pas pu éviter la défaite contre Portland (109-104).

A Los Angeles, le show n'a pas été assuré par LeBron James, absent, ni par Stephen Curry, discret à son échelle (avec néanmoins un double-double : 11 points et 12 passes). Chez les Lakers, Klay Thompson a attiré les projecteurs, autant qu'il a trouvé le panier à longue distance. Un seul raté en tout et pour tout dans cette rencontre pour lui à longue distance, et dix réussites, c'est juste incroyable. En 27 minutes passées sur le parquet californien, il a donc compilé un 10/11 à 3 points, pour un total de 44 points (plus 3 rebonds et 2 passes).

Il est devenu seulement le deuxième joueur dans l'Histoire de la NBA après l'ancien joueur de Denver Ty Lawson à réussir ses 10 premiers tirs à 3 points. Il a certes manqué sa 11e tentative mais termine avec un diabolique 10 sur 11 sur les paniers longue distance. "Quand vous avez la main chaude vous avez juste à trouver un tout petit peu d'espace, c'est tout ce dont vous avez besoin, quelques centimètres, et le ballon décolle de manière si facile... C'était une de ces soirées" où tout réussit, a souri Thompson après la partie. Avec les 20 points de Kevin Durant et le double-double de Curry, Golden State enregistre ainsi sa 7e victoire consécutive en déplacement. 

Sans James, sans Ball ni Rondo, les Lakers n'ont pas existé, s'inclinant (130-111) avec seulement cinq joueurs à plus de dix points: Zubac (18pts, 4rbds), Ingram (17pts, 5 rbds, 3 passes), Kuzma (16pts, 2rbds, 2 passes), Beasley (15pts, 5rbds, 2 passes) et McGee (10pts, 9rbds). Ils n'étaient pourtant menés que de dix points à la pause (65-55). Mais c'était avant que Thompson ne prenne feu...

"J'adore jouer contre des gars que d'autres disent meilleurs que moi". Il ne faut pas trop le titiller, Joel Embiid. La venue de James Harden, en course pour un titre de MVP, a plutôt décuplé sa motivation. A l'arrivée, c'est la star des Rockets qui s'est pris un scud avec la défaite de son équipe à Philadelphie (121-93). Certes, il a inscrit 37 points, passant la barre des 30 points pour le 20e match consécutif, avec 6 rebonds et 3 passes, en prime, mais le rendement de son rival, Embiid, a été plus profitable à son équipe.

32 points et 14 rebonds, cela aide pour dominer Houston dans la raquette (55 rebonds contre 38) avec l'aide de Chandler (14rbds également et 9 points), et ce malgré l'absence de Jimmy Butler. Il faut dire qu'avant le match, il avait clairement placé le débat sur le plan collectif en disant: "Peu importe ce que je fais, je le fais pour mon équipe." Avec 24 points dans la seuyle première période, Embiid a grandement contribué à placer les Sixers devant (65-50). 

L'affrontement à distance entre Embiid et Harden a même dépassé quelques bornes, les deux hommes se confrontant directement à la fin de la 1re période, avant d'être séparés et d'écoper chacun d'une faute technique. Et juste derrière, le joueur des Sixers a réalisé un contre magistral sur le N.13 texan. Le symbole de ce match. 

Résultats

NY Knicks - Oklahoma City 109-127
Cleveland - Chicago 88-104
Washington - Detroit 101-87
Milwaukee - Dallas 116-106
Atlanta - Orlando 103-122
New Jersey - Sacramento 123-94
Memphis - New Orleans 85-105
Boston - Miami 107-99
Philadelphie - Houston 121-93
Utah - Portland 104-109
LA Lakers - Golden State 111-130