c
Franck Ntilikina en difficulté avex les Knicks de New York | MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA - Harden toujours au sommet, drôle de soirée pour Ntilikina

Publié le , modifié le

James Harden a encore affolé les statistiques, vendredi face à Toronto battu 121 à 119 par Houston, tandis que Frank Ntilikina a retrouvé après deux mois d'attente une place de titulaire chez les Knicks... avant d'être exclu.

Deux jours après avoir assommé New York au Madison Square Garden avec ses 61 points, nouveau record personnel, Harden n'a marqué "que" 35 points face aux Raptors. Soumis au marquage agressif, à deux, de Toronto, le MVP en titre a livré sa soirée la moins prolifique depuis le 7 janvier, mais il continue d'écrire une nouvelle page de l'histoire de la NBA. Il a en effet marqué plus de 30 points pour le 22e match de suite. Seul le légendaire Wilt Chamberlain a fait mieux que lui, au début des années 1960. Harden a aussi terminé meilleur marqueur de la rencontre pour le 22e match consécutif et se rapproche à nouveau de Chamberlain qui détient le record en la matière avec 40 matchs de suite en 1962. On pourrait ajouter qu'avec sa moyenne de 36,3 points par match, il faut remonter à 1986-87 pour trouver un marqueur encore plus prolifique, un certain Michael Jordan. Mais ses statistiques et records n'intéressent pas Harden: "Je fais juste tout ce qui est possible pour que mon équipe gagne", a-t-il expliqué.

22e match de suite à 30 points

"The Beard" a tenu à rendre hommage au travail accompli par ses coéquipiers. "Chaque match est différent. Des fois, je suis plus libre et j'ai plus d'espace pour marquer, mais mes coéquipiers ont répondu présent ce soir", s'est-t-il félicité, en référence aux 24 points d'Eric Gordon et aux 21 de Kenneth Faried. Houston qui a compté jusqu'à 22 points d'avance, a connu une belle frayeur quand Toronto, porté par Kawhi Leonard (32 pts), a enchaîné trois paniers à trois points de suite dans le final. "On a été un peu négligents, mais l'important est d'avoir gagné contre une bonne équipe de Toronto", a retenu Harden. Autre bonne nouvelle, Houston (5e à l'Ouest, 28 v-20 d) devrait enregistrer dimanche le retour de Chris Paul, absent depuis cinq semaines. Malgré ce deuxième revers de suite, les Raptors restent 2e à l'Est (36 v-15 d), mais ne sont plus au contact du leader, Milwaukee (35 v-12 d).

Gobert s'éclate

Les Bucks ont dominé Charlotte 108 à 99 grâce aux 34 points et 14 rebonds de Giannis Antetokounmpo, tandis que Nicolas Batum, en l'absence de Tony Parker, ménagé, a fini meilleur marqueur des Hornets avec 19 points. Tout va pour le mieux pour Rudy Gobert et Utah: le pivot, meilleur défenseur de NBA en 2017, a marqué 18 points et capté 16 rebonds lors de la victoire de son équipe face à Minnesota (106-102). Le Jazz qui a remporté huit de ses neuf derniers matchs, poursuit son ascension et se retrouve 6e à l'Ouest (28 v-22 d). Mauvaise soirée en revanche pour l'arrière français d'Orlando Evan Fournier, limité à deux points (1 sur 10) et battu à domicile par Washington (95-91). La soirée de Frank Ntilikina avait bien débuté: titularisé pour la première fois avec les Knicks depuis le 14 novembre suite à la blessure d'Emmanuel Mudiay, absent a priori deux semaines, l'ancien Strasbourgeois a gêné D'Angelo Russell, mais il est vite revenu sur le banc pour avoir accumulé les fautes personnelles.

Ntilikina laisse passer sa chance

Il a été limité à quatre points (2 sur 5 au tir) et son temps de jeu n'a pas dépassé les 19 minutes après son exclusion suite à sa sixième faute personnelle. Il a peut-être laissé passer sa chance. Son entraîneur David Fizdale a avoué qu'il n'était pas sûr de le titulariser à nouveau en l'absence de Mudiay. "Cela serait une toute autre histoire s'il avait de la constance au niveau de son shoot", a expliqué le coach des Knicks. Les New-Yorkais ont concédé face à Brooklyn (109-99) leur 8e défaite de suite et n'ont remporté qu'un seul match depuis le 20 novembre. Ils sont 14es et avant-derniers de la conférence Est (10 v-37 d).

AFP