James Harden (Houston Rockets)
James Harden (Houston Rockets) | JARED WICKERHAM / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA : Golden State et Houston chutent

Publié le , modifié le

Chute à l'avant! Les deux équipes en tête de la conférence Ouest, Golden State et Houston, ont perdu vendredi, contre Charlotte (111-110) et à Washington (121-103), dans une soirée également marquée par une nouvelle polémique sur l'arbitrage en NBA. La soirée n'a décidément pas été celle des cadors: Oklahoma City, qui restait sur six succès consécutifs, a perdu à domicile contre Milwaukee (97-95) après une fin de match à polémique.

Les Warriors ont une bonne et une mauvaise nouvelle. S'ils ont perdu face aux Hornets du pivot Dwight Howard (29 pts, 13 reb) et du Français Nicolas Batum (15 pts, 6 pds), les champions en titre devraient récupérer leur maître à jouer Stephen Curry, de retour d'une blessure à une cheville, dès samedi contre Memphis, selon leur entraîneur Steve Kerr. "Évidemment, nous allons être une équipe différente quand il sera de retour", a réagi Kevin Durant, l'autre star de la franchise.

Sans le double MVP, les Californiens ont remporté neuf de leurs onze rencontres et ont repris la tête de leur conférence avec un bilan de 28 victoires pour 8 défaites, en profitant de la méforme de Houston (25v-9d) qui a concédé chez les Wizards un cinquième revers de rang. Au lendemain de leur défaite renversante à Boston, 99-98 après avoir mené de 26 points, les Rockets ont passé leur temps à courir derrière le score, distancés par les 18 paniers à trois points (sur 36) de Washington - record de la franchise égalé, dans un domaine où les Texans excellent habituellement.

Harden à la peine

Otto Porter (26 pts à 7/11 à 3 pts), Kelly Oubre Jr. et Bradley Beal (21 pts chacun) ont assuré le scoring, pendant qu'en face le meilleur marqueur du Championnat James Harden montrait des signes de fatigue (20 pts) et que Chris Paul, de retour de blessure, n'était pas dans le rythme (8 pts à 3/11 au tir).

"Nous allons bien", a indiqué le coach des Rockets Mike D'Antoni. "Nos jambes sont un peu fatiguées et il nous manque un grand (le pivot Clint Capela, ndlr) qui pèse près de l'arceau."

La soirée n'a décidément pas été celle des cadors: Oklahoma City, qui restait sur six succès consécutifs, a perdu à domicile contre Milwaukee (97-95) après une fin de match à polémique.

Alors que les deux équipes étaient à égalité (95-95), le Grec Giannis Antetokounmpo a inscrit le panier de la victoire à 0.9 seconde du buzzer mais les ralentis ont montré qu'il avait empiété sur la ligne de fond - OKC aurait dû bénéficier d'une touche, et le panier être annulé. "Wow?!", a réagi Paul George, l'intérieur star du Thunder forfait sur Twitter. "Pas de marcher (sur le départ en dribble) ni de touche, huh?" 

Malgré Westbrook

L'absence de coup de sifflet alimentait sur les réseaux sociaux les commentaires acerbes contre l'arbitrage, déjà sous le feu des critiques après des décisions controversées ces derniers jours, de quoi nourrir le débat sur l'utilisation de l'assistance vidéo.

"Je regarde les choses différemment", a indiqué le coach du Thunder Billy Donovan. "Cela concerne la NBA et les arbitres. Ce qui me touche, c'est le fait que nous avons mal joué durant le premier quart-temps (perdu 38-18)."

Cette fin de match a quelque peu éclipsé la performance XXL du meneur d'OKC Russell Westbrook, qui a enluminé son quasi triple-double (40 pts, 14 reb, 9 pds), d'un puissant "poster dunk" sur Thon Maker et ses 2,16m, l'une des actions les plus spectaculaires de ce début de saison.

Dans les autres matches, les "rookies" se sont mis en évidence: le meneur de Dallas Dennis Smith Jr a signé son premier triple double à 20 ans (21 pts, 10 reb, 10 pds) dans la victoire à La Nouvelle-Orléans (128-120), alors que l'intérieur finlandais de Chicago Lauri Markkanen a battu son record de points (32) pour battre Indiana (119-107).
 

AFP