Rudy Gobert
Rudy Gobert | AFP

NBA : Gobert expulsé après trois minutes, les Celtics matent les Knicks

Publié le , modifié le

Cette nuit de NBA a été marquée par l'expulsion au bout de seulement trois minutes de Rudy Gobert. Mais cela n'a pas empêché le Jazz de s'imposer face à Houston (118-91). En difficulté depuis le début de la saison, Boston a repris des couleurs en corrigeant les Knicks de New York 128 - 100. Enfin, Portland en a fait de même avec Phoenix pour s'imposer sur le score sans appel de 108-86.

Rudy Gobert ne sera resté que trois minutes (à peine) sur le parquet. Après avoir reçu deux fautes personnelles en moins de trois minutes, le meilleur défenseur NBA de la saison dernière a explosé de colère et balayé d'un revers de la main des bouteilles placées sur la table de marque. Le Français avait écopé d'une amende de 15.000 dollars la veille pour avoir critiqué les arbitres du match perdu dimanche à Miami (102-100) à cause de deux lancers francs sifflés pour une faute inexistante à ses yeux.

Cela n'a pas empêché Utah de s'imposer largement à Houston (118 à 91). Le Jazz, déjà impressionnant contre San Antonio (139-105) lundi, retrouve petit à petit son efficacité de la saison dernière. En l'absence de Gobert, Derrick Favors a pris ses responsabilités avec 24 points et 10 rebonds, tandis que Joe Ingles a marqué 18 points en 26 minutes. La victoire de la franchise de Salt Lake City doit aussi beaucoup à l'inefficacité offensive des Rockets, limités à 38,6% de réussite au tir. James Harden, meilleur joueur (MVP) en titre, a fini la rencontre avec 15 points tandis que Chris Paul n'a pas dépassé les 12 points. Meilleure équipe de la saison dernière, Houston est coincé en fond de classement (13e, 11 v-13 d) avec six défaites lors de ses huit derniers matchs. Utah a équilibré son bilan (13 v-13 d) et pointe désormais à la 11e place.

Boston, largement décevant depuis le coup d'envoi de la saison, a surclassé les New York Knicks 128 à 100 et enchaîné une quatrième victoire de suite. Les Celtics, candidats déclarés au titre de champion, ont toujours fait la course en tête et n'ont jamais été inquiétés par de bien pâles Knicks. Leur meneur Kyrie Irving a inscrit 22 points, Al Horford en ajouté 19 et a capté douze rebonds. Seule contrariété pour Brad Stevens, Irving, dont la saison 2017-18 avait été écourtée par une blessure à un genou, a dû suivre la fin de la rencontre du banc des remplaçants, l'épaule droite recouverte d'une imposant bandage.

"Cela devrait aller, ce n'est pas grand chose", a assuré Irving qui a préféré insister sur la bonne passe de son équipe, 6e de la conférence Est (14 v-10 d). "Tout le monde a pris ses repères, pour être une équipe qui vise le titre, il faut trouver de la constance et faire attention à tous les détails, on commence à faire ça et à bien se comprendre, on s'amuse bien", a souligné le champion NBA 2016. Les Knicks ont eux concédé leur quatrième défaite en cinq matches et sont 11e de la conférence Est (8 v-18 d). Tim Hardaway junior a marqué 22 points, tandis que Frank Ntilikina est resté sur le banc pendant toute la rencontre pour le troisième match de suite.

France tv sport @francetvsport