Curry
Curry encore décisif avec les Warriors | Gene Sweeney Jr. / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA : Fin de série pour Houston et Harden, Curry sauve Golden State

Publié le , modifié le

Houston, vainqueur de ses six précédents matches, est tombé de haut samedi sur le parquet de Portland (110-101), tandis que Stephen Curry a tiré d'affaire Golden State à Sacramento (127-123) grâce à un festival de paniers à trois points. A l'Est, le duel entre Milwaukee et Toronto a tenu toutes ses promesses. Giannis Antetokounmpo a marqué 43 points et capté 18 rebonds, mais le pivot de Milwaukee n'a rien pu faire face à l'impressionnante maîtrise collective des Raptors qui se sont imposés 123 à 116.

Les Rockets et James Harden sont brutalement revenus sur terre. La franchise texane n'a fait illusion que pendant la première période à Portland, avant de boire la tasse durant le 2e quart-temps (59-46).  A l'image de son équipe, Harden qui restait sur une série impressionnante de cinq matches de suite avec au moins 40 points marqués, a mis du temps à trouver ses marques. 

Le meilleur marqueur du Championnat 2018-19 a rejoint les vestiaires à la pause avec seulement neuf points à son compteur personnel, avant de se réveiller en 3e période en marquant 20 points. Mais cela n'a pas suffi à faire trembler les Trail Blazers qui, dans le sillage de Jusuf Nurkic (25 pts) et C.J. McCollum (24 pts), ont stoppé le sursaut des Rockets et décroché leur 23e victoire en 40 matches, synonyme de 7e place.

Record de paniers à trois points

Harden a fini la rencontre avec 38 points, mais a manqué dans les dernières secondes un panier relativement facile pour lui qui l'aurait propulsé à 40 points et dans l'histoire de la NBA avec six matches consécutifs à 40 points et plus. Houston a rétrogradé à la 5e place (22 v-16 d), avec le même bilan que les Clippers, désormais 4e. De son côté, Golden State, qui a perdu ses trois derniers matches à domicile, dont le choc contre son grand rival Houston (135-134 a.p.) jeudi, a souffert à Sacramento.

Les double champions en titre avaient pourtant bien débuté la rencontre et ont compté jusqu'à 16 points d'avance, mais les Kings sont revenus au score et sont même passés en tête durant la 4e période grâce à Buddy Hield (32 pts, nouveau record personnel) et Justin Jackson (28 pts). C'est Curry avec sa diabolique adresse à trois points qui a sorti Golden State d'un très mauvais pas, en terminant la rencontre avec 42 points et dix tirs primés réussis.

"Chaque équipe sort le grand jeu quand elle nous affronte, cela rend les choses très intéressantes, c'est un nouveau défi pour nous", a constaté le triple champion NBA. Un total de 41 paniers à trois points a été marqué durant cette rencontre, nouveau record NBA. Dans une conférence Ouest toujours très relevée et particulièrement indécise cette saison, le leader reste toujours l'inattendu Denver. Les Nuggets ont aligné une cinquième victoire de suite et un dixième succès consécutif à domicile face à Charlotte (123-110) grâce au pivot serbe Nikola Jokic (39 pts).

43 points pour Antetokounmpo

En dépit du match de mammouth d'Antetokounmpo, Toronto a fini par s'imposer dans le choc des deux premiers de la conférence Est. Kawhi Leonard, Pascal Siakam et Serge Ibaka ont marqué à eux trois 85 points, avec une mention spéciale pour Siakam qui, avec ses 30 points (11 sur 15 au tir), a de nouveau amélioré son record personnel. Milwaukee reste en tête de la conférence Est (27 v-11 d), mais Toronto (29 v-12 d) est revenu sur les talons des Bucks.

Rudy Gobert (9 pts, 11 rbds) et Utah se sont imposés à Détroit (110-105) et se sont replacés grâce à cette troisième victoire en quatre matches à la 9e place de la conférence Ouest (20 v-20 d). Rien ne va plus pour Memphis, en chute libre (11e, 18 v-21 d) après sa défaite à San Antonio (108-88). Joakim Noah a dû se contenter de sept minutes de jeu (2 rbds, 1 pt).

Le duel Leonard-Antetokoumpo

AFP