NBA : Dončić et Dallas maitrisent Zion Williamson

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
Luka Doncic a livré un grand duel face à Zion Williamson
Luka Doncic a livré un grand duel face à Zion Williamson | TOM PENNINGTON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Avec un Kristpas Porzingis de feu (34 points) et un Luka Dončić en triple-double (30 points, 17 rebonds, 10 passes), Dallas s'est imposé 127-123 après prolongation face aux New Orleans Pelicans de Zion Williamson (21 points). Dans les autres matches, Rudy Gobert s'est fendu d'un gros double-double face aux Knicks (18 points, 14 rebonds) pendant que Miami a remporté le derby florien face à Orlando.

Il écrase les records avec une précocité folle. En réussissant son 22e triple-double pour seulement sa deuxième année en NBA, Luka Dončić (30 points, 17 rebonds, 10 passes) a effacé mercredi des tablettes des Mavericks Jason Kidd, qui en avait réussi 21 en.... six saisons dans le Texas. Il n'en aura fallu qu'une et demie (soit 122 matches contre plus de 500) au prodige slovène pour dépasser Kidd, un des maîtres incontestés en la matière. 

Plus jeune joueur de l'histoire à réaliser une telle performance, celui qui vient d'avoir 21 ans le 28 février a été cette nuit bien épaulé par Kristaps Porzingis, auteur d'un match colossal avec 34 points, 12 rebonds et 5 contres.

De quoi permettre aux Dallas Mavericks d'arracher la décision face aux New Orleans Pelicans après prolongation (127-123). En face, le phénomène Zion Williamson a pu mesurer l'écart qui le séparait encore des tout meilleurs joueurs de la ligue, mais le très jeune rookie s'en sort correctement avec 21 points et 6 rebonds. 

Gobert se montre au Madison Square Garden

Utah est lui bien reparti de l'avant. Le Jazz s'est imposé face aux New York Knicks 112-104 grâce à un Rudy Gobert au presque-parfait (18 points, 14 rebonds à 7/8 au tir). Sans Mitchell Robinson, le pivot français a profité de son avantage de taille face à Julius Randle, tout de même auteur de 32 points, et Taj Gibson pour mener les hommes de Quin Snyder à la victoire.

Dans les autres faits notables de la soirée, on retiendra le retour gagnant de Damian Lillard (22 points) dans une victoire presque obligatoire pour Portland en vue des playoffs face aux Washington Wizards (125-104). Son compère CJ McCollum, qui avait bien pris le relais en son absence, termine également avec 22 points. 

Enfin le Heat de Miami est parvenu à s'extraire des griffes du Orlando Magic d'Evan Fournier (17 points). Avec Jimmy Butler (12 points) et Bam Adebayo (10 points), les Floridiens ont remporté ce derby 116-113 en faisant sortir de la boite le sniper Duncan Robinson (27 points à 9/12 à trois points), bien aidé par son banc (25 points pour Goran Dragic, 16 pour Kenny Olynyk).