NBA : Detroit au finish, la fin pour Nowitzki et Wade

Publié le , modifié le

Auteur·e : francetv sport
NBA : Detroit au finish, la fin pour Nowitzki et Wade

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

En s'imposant au Madison Square Garden face aux Knicks, les Pistons ont décroché dans la nuit de mercredi à jeudi le dernier ticket pour les play-offs de la conférence Est de NBA. On connaît désormais les huit affiches du premier tour. La nuit a également été marquée par les adieux de deux légendes, qui disputaient leur dernier match, Dirk Nowitzki (Dallas) et Dwyane Wade, qui a planté un triple-double avec Miami face aux Nets.

Detroit devait s'imposer, et n'a pas tremblé. Les Pistons n'avaient pas le droit à l'erreur et devaient s'imposer au Madison Square Garden pour renouer avec les play-offs pour la première fois depuis 2016. Ils ont réussi leur mission avec brio, malgré l'absence de Blake Griffin, blessé à un genou. Sous l'impulsion d'Andre Drummond (20 pts, 18 rbds) et du remplaçant Luke Kennard (27 pts en 25 min), ils n'ont laissé aucune chance aux Knicks, humiliés 115 à 89 devant leur public. 

"C'est une étape importante pour cette jeune équipe et pour ce club, on va pouvoir accroître notre expérience", s'est félicité l'entraîneur Dwane Casey, dont l'équipe va défier au 1er tour l'ogre Milwaukee, qui a terminé avec le meilleur bilan de la ligue.  Grâce à cette 41e victoire, Detroit a terminé à la 8e place de la conférence Est et a éliminé son dernier rival pour les play-offs, Charlotte.

Les adieux de Wade et Nowitzki, la fin pour Parker ?

Les Hornets n'avaient plus leur destin en mains: ils devaient finir leur saison régulière avec une victoire à domicile face à Orlando et espérer un faux-pas de Détroit. Ils n'ont eu ni l'un ni l'autre. Malgré les 43 points de Kemba Walker qui a peut-être disputé son dernier match avec Charlotte et qui sera très convoité à l'intersaison, ils se sont inclinés 122 à 114. "On a battu des belles équipes et inclu des jeunes joueurs, nous sommes dans une bonne dynamique", a assuré l'entraîneur de Charlotte, James Borrego.

Il a aussi rendu hommage à Tony Parker, le meneur français qui ne participera pas aux play-offs pour la première fois depuis ses débuts NBA en 2001. "Il a pris un risque en nous rejoignant et nous a apporté son expérience et son énergie", s'est félicité le coach des Hornets qui n'a pas précisé si Parker, 36 ans, allait mettre un terme à sa carrière.

C'est en revanche bien fini par Wade et Nowitzki qui on tiré leur révérence en faisant une dernière fois des étincelles. Wade a fait ses adieux à la NB à Brooklyn devant des spectateurs enthousiastes, dont ses meilleurs amis, LeBron James, Carmelo Anthony et Chris Paul. Le triple champion NBA a perdu son dernier match avec Miami (113-94), mais il s'est offert à 37 ans un ultime "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 25 points, 11 rebonds et 10 passes. Nowitzki, célébré la veille à Dallas où il a joué pendant 21 saisons, a disputé à 40 ans son dernier match sur le parquet du grand rival texan, San Antonio.

L'Allemand, sixième meilleur marqueur de l'histoire, sacré champion NBA en 2011 et seul Européen à avoir remporté le trophée de meilleur joueur NBA (MVP), a marqué 20 points et capté dix rebonds lors de la défaite des Mavericks face aux Spurs (105-94).

"On a vu une dernière fois un joueur historique de la NBA réussir un grand match", s'est félicité l'emblématique entraîneur des Spurs, Gregg Popovich, qui avait demandé à ses joueurs de laisser Nowitzki shooter sans opposition sur la dernière possesion de balle de Dallas.

à voir aussi Classements NBA
francetv sport francetvsport