Toronto

NBA : Denver et Toronto réagissent, Portland donne la leçon à OKC

Publié le , modifié le

Défaits à l'aller à domicile, les Nuggets de Denver et les Raptors de Toronto ont égalisé à un match partout face à San Antonio (114-105) et Orlando (111-82). Denver a pu compter sur quatre joueurs à plus de 20 points. La franchise canadienne s'est appuyé notamment sur les 37 points de Kawhi Leonard. En revanche, Oklahoma City a perdu son deuxième match face à Portland (114-94). Les coéquipiers de Russell Westbrook ont lâché en seconde période sous les coups de butoir de Damian Lillard.

C'est une réponse avec autorité. Toronto s'est ressaisi rapidement face à Orlando avec un premier match perdu. A domicile, dans leur Scotiabank Arena, les Raptors n'ont fait qu'une bouchée du Magic, faisant respecter leur place de deuxième de la conférence Est (111-82). C'est bien simple, Orlando n'a jamais mené de toute la rencontre, concédant vite dix points de retard. Les hommes de Steve Clifford laissent leurs adversaire revenir à 1-1, avant de disputer les matches 3 et 4 en Floride. 

Un homme s'est notamment démultiplié pour porter la franchise canadienne : Kawhi Leonard. L'ailier a rendu une copie exemplaire, digne d'un MVP : 37 points à 15/22 au tir. Dont 12 dans le premier quart-temps. De quoi donner lancer Toronto. Mais le MVP des Finales NBA 2014 a aussi été accompagné par des lieutenants qui ont répondu présents. Kyle Lowry, vierge de tout point au match 1, a inscrit 22 unités, et a ajouté 7 passes décisives. Pascal Siakam a marqué 19 points et pris 10 rebonds. Prochain match vendredi. 

Denver aussi a réagi mais de manière moins marquée. Deuxièmes de la conférence Ouest, les Nuggets ont connu plus de difficultés pour revenir à hauteur de San Antonio (114-105). Car au cours du troisième quart-temps, la franchise du Colorado a compté jusqu'à 19 points de retard. Perdre le deuxième match à domicile aurait rendu la tâche très compliquée pour Denver en vue d'une qualification. Alors Jamal Murray est sorti de sa boite dans le dernier thème. Le Canadien a inscrit 21 points dans le dernier quart-temps, sur les 24 plantés sur l'ensemble du match. 

Le duo Lillard-McCollum dynamite OKC

Le meneur a aussi bien été suivi par trois de ses compères : Nikola Jokic (21 pts, 13 rebonds, 8 passes), Gary Harris (23 pts, 5 rebonds) et Paul Millsap (20 pts, 7 rebonds). Côté des Spurs, le duo Aldridge-DeRozan n'a pas suffi. A eux deux, ils ont compilé 55 points et 15 rebonds. Mais derrière, le groupe de Gregg Popovich a manqué de continuité pour résister au retour de Denver. Match 3 jeudi à San Antonio. 

Pour l'heure, une seule équipe a remporté ses deux rencontres à domicile, préservant ainsi son avantage. Portland, vainqueur dans un match 1 indécis, s'est cette fois-ci imposé dans les grandes largeurs face à Oklahoma City (114-94). Pourtant à la mi-temps, les deux équipes ont été à égalité (54-54). Mais OKC a flanché dans 24 dernières minutes concédant 20 points de retard sur la période. 

Le Thunder a surtout croulé sous l'impulsion d'un duo Lillard-McCollum en grande forme (respectivement 29 points et 33 points). Le premier des deux s'était déjà montré à son aise au premier match en étant fiable dans les moments serrés (30 pts). Maurice Harkless ajoutant 14 points à 6 sur 9 aux tirs. Si l'attaque des Trailblazers a été brillante, celle d'OKC a pêché. Russell Westbrook s'est totalement déchiré avec un 5/20 au tir et 6 pertes de balles. Un déficit d'adresse que Paul George et ses 27 points n'ont plus combler.