LeBron James
LeBron James. | AFP

NBA : Cleveland et Golden State chutent à domicile

Publié le , modifié le

Dans la nuit de dimanche, les deux finalistes de la saison dernière ont (encore) chuté, dans leur salle qui plus est. Les Cavs se sont inclinés face aux New York Knicks 114-95. De leur côté, les Warriors ont concédé la défaite face aux Pistons 115-107 malgré un trident offensif bien présent.

Les Cleveland Cavaliers ont définitivement du mal à lancer leur saison: ils ont concédé leur quatrième défaite en sept matches dimanche à domicile face aux New York Knicks (114-95) qui ne les avaient plus battus trois ans. Dominés la veille à la Nouvelle-Orléans (123-101), LeBron James et ses coéquipiers n'ont pas réussi à rebondir dans leur salle. En panne d'inspiration malgré le retour de Derrick Rose dans le rôle de meneur, "King James" a été limité à 16 points (7 sur 15 au tir).

Kevin Love a marqué 22 points, mais le manque de réussite au tir des Cavaliers (38,3%, dont 30,3% à trois points) et leur léthargie aux rebonds (41 contre 51) ne leur a pas permis d'inquiéter des Knicks séduisants. Ils sont tombés sur un Tim Hardaway Jr étincelant (34 pts), tandis que Kristaps Porzingis a continué à jouer sur les bases de son impressionnant début de saison avec son cinquième match à plus de 30 points (32 pts).

Pour son premier duel avec LeBron James, le "rookie" français Frank Ntilikina a marqué cinq points et capté trois rebonds en 16 minutes de jeu. Résultat, les Knicks ont toujours fait la course en tête et signé leur première victoire contre Cleveland depuis octobre 2014 après dix défaites de suite, tandis que Cleveland a rétrogradé à la 10e place de la conférence Est.

"Cette défaite est inacceptable et notre seul salut est de continuer à travailler, les joueurs comme le staff technique", a souligné Tyronn Lue. Mais l'entraîneur des "Cavs" reste serein: "Je ne suis pas inquiet, on va retrouver notre basket".

Même message martelé par la superstar LeBron James: "Quel mois sommes nous déjà? Octobre, non? La saison est longue, je sais comment les choses se passent j'ai déjà été dans cette situation, je reste très positif", a-t-il balayé.

Golden State battu à domicile

Les Warriors aussi ont du mal à trouver la bonne carburation: les champions sortants et grands favoris pour le titre 2018 se sont inclinés pour la deuxième fois de la saison à domicile, face à Détroit (117-105). Le trident offensif de Golden State a pourtant répondu présent avec 29 points pour Klay Thompson, 28 pour Kevin Durant et 27 pour Stephen Curry. Mais le banc, l'atout-maître de la franchise de la baie de San Francisco, a été limité à 17 points.

Un autre prétendant au titre a mordu la poussière: San Antonio qui avait débuté la saison avec quatre victoires de suite, a concédé sa deuxième défaite de suite sur le parquet d'Indiana (97-94). En l'absence de Kawhi Leonard, toujours indisponible, LaMarcus Aldridge a marqué 26 points et montré une nouvelle fois qu'il avait tourné la page de deux premières saisons décevantes. Mais il a manqué le panier de la victoire à cinq secondes de la sirène et les Spurs se retrouvent 5e (4 v-2 d), juste devant Golden State (4 v-3 d).

Du coup, alors que les favoris sont bousculés, ce sont deux équipes inattendues qui sont aux commandes, Détroit (5 v-2 d) pour la conférence Est et Memphis (5 v-1 d) pour la conférence Ouest.

Orlando, passé en tête à l'Est en milieu de semaine, a rétrogradé à la 4e place après sa défaite à Charlotte, toujours privé de Nicolas Batum (120-113), malgré les 23 points d'Evan Fournier.

AFP