NBA - Boston prend date en domptant le champion Golden State pour une 14e victoire de rang

NBA - Boston prend date en domptant le champion Golden State pour une 14e victoire de rang

Publié le , modifié le

Véritable révélation de ce début de saison NBA, Boston a confirmé son retour sur le devant de la scène en battant le champion en titre, Golden State (92-88). Avec un Stephen Curry limité à 9 petits points (à 2/9 à 3pts), et malgré 24pts de Durant; les Warriors n'ont pu que constater les dégâts face au cinq majeur des Celtics (tous à plus de 12 points), et notamment le double-double de Horford (18pts, 11rbds). C'est la 14e victoire de rang des Celtics, ce qui n'était plus arrivé à la franchise depuis 2009.

"Il est très, très probable qu'on se retrouve en juin". Stephen Curry a clairement annoncé la couleur après ce choc perdu dans le Massachusetts. Leader de la Conférence Est avec seulement deux défaites, Boston a en effet pris le meilleur sur le champion en titre, 2e de la Conférence Ouest avec trois revers avant cette rencontre. 

Les Celtics ont en effet réussi un exploit rare face au grand favori qui venait de remporter ses sept derniers matches: relégués à 17 points en 3e période (66-49), ils ont infligé un cinglant et rarissime 19-0 aux Warriors, complétement déboussolés. "On n'a pas réussi à +tuer+ le match quand on menait largement et contre une équipe qui joue aussi bien, cela ne pardonne pas", a souligné Curry qui avait manqué le précédent match de son équipe à cause d'un hématome à une cuisse. Kerr a de son côté regretté le manque de sérénité de son équipe: "On a commis trop de fautes stupides (38 lancers francs pour Boston contre 19 pour Golden State, NDLR), c'est difficile de gagner un match dans ces conditions, ils ont été plus intelligents que nous", a-t-il remarqué.

Curry et Thompson effacés

Si Kevin Durant a répondu présent (24 pts), Curry (9 pts) et Klay Thompson (13 pts) n'ont pas eu leur rendement habituel. Ils sont tombés face à deux joueurs survoltés. Kyrie Irving s'est réveillé dans le final après avoir enlevé le masque de protection qu'il porte depuis qu'il a reçu un coup de coude au visage vendredi dernier. Le meneur des Celtics a fini la rencontre avec 16 points, mais c'est Jaylen Brown qui, à 21 ans, a fait le gros des dégâts avec 22 points. Brown a hésité jusqu'à la dernière minute à disputer cette rencontre au lendemain de la mort de son meilleur ami: "Il m'a inspiré, j'ai joué pour lui", a-t-il assuré. Les Celtics, franchise la plus titrée de l'histoire, caracole en tête de la conférence Est (14 v-2 d): alors qu'ils n'avaient plus remporté 14 matches de suite depuis 2009, ils ont dans leur viseur le record de 19 victoires consécutives établi par leurs devanciers de 2008-09.

Les résultats

Boston - Golden State 92 - 88
Phoenix - Houston 116 - 142

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze