NBA : Boston passe la troisième, Pascal Siakam stoppe Orlando

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Pascal Siakam et Evan Fournier
L'intérieur des Raptors, Pascal Siakam, face à l'arrière français du Magic, Evan Fournier. | Vaughn Ridley / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Boston a enchaîné une troisième victoire de suite face à Indiana (104-96) dans leur duel du 1er tour des play-offs NBA vendredi, tandis que Pascal Siakam a donné l'avantage à Toronto sur le parquet d'Orlando (98-93).

Les Celtics ont fait un grand pas vers les demi-finales de la conférence Est en s'imposant à Indianapolis. La franchise la plus titrée de l'histoire de la NBA n'a plus besoin que d'une victoire pour éliminer les Pacers. Jaylen Brown a écoeuré Indiana avec ses 23 points et sept rebonds. L'ailier, âgé de 22 ans, a fini la rencontre avec un impressionnant 8 sur 9 au tir, dont 4 sur 5 à trois points. Quatre autres joueurs de Boston ont marqué dix points et plus, comme Jayson Tatum (18 pts).

Le meneur des Celtics, Kyrie Irving, a apporté 19 points malgré un cruel manque réussite au tir (7 sur 19), mais il a été très précieux en défense et avec ses passes décisives (10). "Il a fallu être très agressif et avoir confiance dans notre système de jeu. Tout le monde a apporté sa contribution, ce qui n'était pas évident dans une ambiance aussi hostile", a souligné Irving. Boston peut empocher sa qualification dès le match N.4 qui aura lieu dimanche, toujours à Indianapolis. Les Pacers n'ont plus les faveurs des pronostics : jamais dans l'histoire des playoffs NBA, une franchise qui était menée 3 à 0, a réussi à renverser la situation et se qualifier pour le tour suivant.

Le Top 10 de la nuit
 

Siakam comme Bosh

Pour son premier match de playoffs à domicile depuis 2012, Orlando s'est incliné 98 à 93 face à Toronto, porté par l'omniprésent Pascal Siakam. Les supporters d'Orlando attendaient ce match depuis sept ans, mais leur équipe n'a pas réussi à être à la hauteur de l'événement. Le Magic a mal débuté la rencontre et a toujours couru après le score, à l'exception d'un très bref passage en 3e période où la franchise floridienne est passée en tête après un panier à trois points de Nikola Vucevic (22 pts, 14 rbds). Toronto a aussitôt répondu avec un cinglant 16-4 qui a donné aux Raptors treize points d'avance (76-63). Mais Orlando ne s'est pas découragé : les Floridiens sont revenus à quatre longueurs (94-90) à moins de deux minutes de la fin du temps réglementaire.

Siakam a donc fait la différence avec un dernier panier pour porter son total de la soirée à 30 points et 11 rebonds. Il fallait remonter à 2008 et Chris Bosh pour trouver trace du seul autre joueur de Toronto à atteindre les 30 points et 10 rebonds dans un match de playoffs. "Ce sont les play-offs, il faut donner son maximum. Je bosse beaucoup, je suis content d'être en NBA et d'être un modèle pour tous les gamins en Afrique qui me regardent", a insisté l'ailier fort camerounais, bien parti pour remporter le trophée de joueur ayant le plus progressé. Grâce à Siakam, Toronto mène deux victoires à une, avant le match N.4 qui aura lieu dimanche, toujours à Orlando.

Westbrook se reprend et porte OKC

Le Thunder d'Oklahoma City est toujours mené, deux victoires à une, mais Russell Westbrook, qui avait lui-même qualifié sa prestation du match N.2 d'"inacceptable" (14 pts, 5 sur 20 au tir), a remis les points sur les i avec ses 33 points et onze rebonds.
 

AFP