Victor Oladipo
Victor Oladipo (Indiana Pacers) | ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA : Boston contrôle Detroit, Oladipo libère Indiana

Publié le , modifié le

Leader de la conférence Est, Boston s'est facilement imposé à Detroit (91-81). Les Raptors de Toronto enchaînent eux une sixième victoire d'affilée après leur victoire 102-87 face aux Kings de Sacramento. La performance de la soirée nous vient d'Indiana, où Victor Oladipo a marqué 47 points pour permettre à Indiana de s'imposer 126-116 en prolongation face aux Nuggets de Denver.

Un leader tranquille. Les Celtics de Boston, solides leaders de la conférence Est (23 victoires, 5 défaites), sont allés s'imposer facilement face à des Pistons de Detroit dociles à domicile (91-81). Al Horford (18 points, 9 rebonds, 6 passes) a dominé Andre Drummond (6 points, 15 rebonds) dans la peinture, ouvrant des espaces pour les extérieurs, comme Kyrie Irving (16 points), Jaylen Brown (12 points) et le rookie Jayson Tatum (11 points).

Très appliqués en défense, les hommes de Brad Stevens encaissent leur plus petit nombre de points cette saison, et ont fait souffrir le martyr à Reggie Jackson (2 points à 0/9), Avery Bradley (12 points à 5/16) et Tobias Harris (19 points à 5/15), qui cumulent un horrible 10/40 au tir.

Victor Oladipo gigantesque

"Victoire" Oladipo. Le surnom est facile, mais il ne l'a rarement aussi bien porté. Grâce à ses 47 points (record en carrière), 7 rebonds et 5 passes, l'arrière des Pacers d'Indiana a permis à son équipe de remporter une quatrième victoire de rang face aux Nuggets de Denver après prolongation (126-116).

Dans un match très offensif, ce sont pourtant les Nuggets qui imposent un rythme effréné grâce notamment à Trey Lyles (25 points), Gary Harris et Will Barton (21 points chacun). En face, Myles Turner et Thaddeus Young écrasent la raquette des joueurs de Mike Malone, toujours privés de Nikola Jokic. Alors menés de huit points à trois minutes de la fin,  les Pacers sonnent la rébellion et Victor Oladipo ne touche plus terre. Ils vont passer un 20-0 fatal qui leur permet de se rapprocher de la 4e place à l'Est.

Sixième victoire d'affilée pour les Raptors, Jrue Holiday sauve les Pelicans

Face à une triste équipe des Kings, les Toronto Raptors ont facilement déroulé pour obtenir leur sixième victoire de suite et s'installer  à la deuxième place à l'Est. DeMar DeRozan (25 points, 9 passes) était en mode distribution, bien secondé par un Kyle Lowry complet (15 points, 12 rebonds, 6 passes) et un Serge Ibaka adroit (20 points à 813). Uniquement inquiétés au retour des vestiaires par le vétéran Zach Randolph (19 points, 11 rebonds) et Bogdan Bogdanovic (15 points), les Canadiens n'ont jamais tremblé.

En déplacement à la Nouvelle-Orléans, les jeunes Sixers de Philadelphie arrivaient privés de TJ McConnell (épaule), Robert Covington (dos) puis finalement Joël Embiid (dos). Ben Simmons (27 points, 10 passes, 5 rebonds) et le nouvel arrivant Trevor Booker (16 points, 9 rebonds) ont bien tenté de résister, mais en face, les Oiseaux étaient trop forts (131-124).

Pendant que Demarcus Cousins (23 points, 9 rebonds)  et Anthony Davis (29 points, 8 rebonds) faisaient leur chantier habituel dans la raquette, Rajon Rondo est sorti de sa boite pour réaliser son meilleur match de la saison (13 points, 18 passes, 5 interceptions), comme à ses plus belles heures de Boston. Mais c'est bien Jrue Holiday (19 de ses 34 points dans le dernier quart-temps) qui a allumé le feu des Pelicans pour conserver leur 7e place à l'Ouest. 

Les résultats de la nuit : 

Boston - Detroit : 91-81
Denver - Indiana : 116-126
Sacramento - Toronto : 87- 102
Philadelphie - Nouvelle Orléans : 131-124
Dallas - Minnesota : 92-97
Atlanta - New York : 107-111

Théo Gicquel @@theoogicquel