Anthony Davis New Orleans Pelicans
Anthony Davis, le leader des New Orleans Pelicans | Rob Carr / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA : Anthony Davis trop fort pour Boston

Publié le , modifié le

Les New Orleans Pelicans, avec un Anthony Davis conquérant, sont allés battre les Celtics, leaders de la Conférence Est, à Boston en prolongation (116-113).

Davis, qui avait démenti avant la rencontre des articles de presse faisant état d'un éventuel transfert à... Boston, a réussi une performance de haut niveau, ajoutant à ses 45 points 16 rebonds et 2 passes décisives. L'ailier fort de 24 ans passe la barre des 40 points pour la troisième fois d'affilée, après ses 41 points contre les Portland Trail Blazers vendredi dernier et les 48 points inscrits au Madison Square Garden de New York contre les Knicks dimanche.

"J'essaye juste d'emmener mon équipe vers la victoire", a déclaré Anthony Davis après l'exploit à Boston de son équipe, qui, tirée par son leader, pointe à la 6e place de la Conférence Ouest. Dans le sillage de Davis, ses coéquipiers Jrue Holiday, DeMarcus Cousins et Ian Clark ont inscrit respectivement 23, 19 points et 15 points. Malgré ce revers, Boston est toujours solide leader à l'Est, avec 34 victoires pour 11 défaites. Les coéquipiers de Kyrie Irving ont laissé échapper dans le "money time" une victoire qui leur tendait les bras lorsqu'ils ont compté cinq longueurs d'avance sur les Pelicans (101-96) à 2 minutes du buzzer.

Nouveau record de points pour Fournier

Mais la Nouvelle-Orléans a réagi, Anthony Davis a placé son équipe en tête à 12 secondes de la fin (104-102) en réussissant deux lancers francs. Irving, meilleur marqueur des Celtics (27 points) mais avec un gros déchet au tir (33% de réussite), est parvenu à égaliser (104-104). Les Pelicans ont fini par l'emporter en prolongation. "Je leur ai demandé d'être agressifs, et ils l'ont été", a déclaré Anthony Davis, le héros de la soirée. Brad Stevens, le coach des Celtics, a mis la défaite de son équipe sur le compte d'une mauvaise prestation en défense. "Nous avons vraiment été mauvais dans ce secteur en fin de match", a-t-il déclaré.

Dans les autres matches de mardi, un "Frenchie" s'est illustré: Evan Fournier, auteur de 32 points pour le Orlando Magic, vainqueur en Floride des Minnesota Timberwolves (108-102). "Cela fait du bien, surtout devant une très bonne équipe. C'est une bonne victoire", s'est réjoui l'arrière-ailier international, dont les 32 points constituent son nouveau record de points sur un match en NBA. Grâce à ce succès, Orlando cède à Atlanta la dernière place de la Conférence Est.  
 

La performance de Davis en résumé

francetv sport @francetvsport