LeBron James a réalisé un triple-double face aux New Orleans Pelicans.
LeBron James a réalisé un triple-double face aux New Orleans Pelicans. | Katelyn Mulcahy / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

NBA : Antetokounmpo marche sur Charlotte, LeBron James remporte son duel avec Zion Williamson

Publié le , modifié le

Auteur de 41 points, 20 rebonds et 6 passes, Giannis Antetokounmpo a emmené les Milwaukee Bucks dans son sillage pour dominer sans trembler les Charlotte Hornets (93-85). Mais le monde de la NBA avait un oeil sur la confrontation entre LeBron James et le phénomène Zion Williamson. Et il n'a pas été déçu : sans Anthony Davis, le "King" est reparti un triple-double et la victoire malgré les 35 points du rookie des News Orleans Pelicans.

34 points, 12 rebonds, 13 passes pour lui, 35 points et 7 rebonds pour Zion Williamson : en moins de 24 heures, LeBron James a vu de près l'avenir de la NBA et il a pu vérifier à quel point il était florissant. Après avoir adoubé l'arrière Ja Morant, brillant lors de la victoire de Memphis la veille, le "King" retrouvait l'autre rookie-phénomène Zion Williamson, quatre jours après un premier face à face remporté (118-109).

Si la victoire fut encore au bout (122-114), elle fut bien plus longue à se dessiner contre des Pelicans accrocheurs, au sein desquels Zion a fait parler sa puissance à l'intérieur avec 35 points (à 12/16, 7 rbds), son meilleur total de la saison après quinze matches.

En l'absence d'Anthony Davis (genou), James a réussi son 13e triple-double (34 pts, 13 passes, 12 rbds), meilleur total de la saison, pour faire respecter la hiérarchie et offrir une 46e victoire à LA, leader confortable à l'Ouest. La Nouvelle-Orléans reste 9e, à trois victoires de Memphis.

Giannis marche sur Charlotte

Sans son lieutenant Khris Middleton, Giannis Antetokounmpo n'a fait qu'une bouchée des Charlotte Hornets : le Grec a fait mieux que les légendes Elgin Baylor et Bob Pettit en réussissant 41 points, 20 rebonds et 6 passes en 34 minutes, pour permettre à Milwaukee de s'imposer dans les derniers instants à Charlotte (93-85).

Le "Greek Freak"a été plus rapide que ses glorieux aînés qui avaient réussi des matches à au moins "40-20-5" en 36 minutes, en 1959 et en 1960. Il est aussi le premier joueur de Milwaukee à aligner de telles statistiques depuis Kareem Abdul-Jabbar.

Seule ombre au tableau pour Milwaukee, qui a inhabituellement concédé 16 pertes de balles, sa série de matches avec au moins 100 points marqués s'arrête à 83. Mais ce sixième succès d'affilée, le 20e en 22 rencontres, conforte un peu plus sa large domination au classement (52-8). Charlotte, qui lutte pour la 8e place, la dernière qualificative pour les play-offs, reste 10e.

Shake Milton secoue les Clippers

Dans la lutte pour la 2e place à l'Ouest, les Clippers et Denver restent à égalité, après leurs victoires respectives contre Philadelphie (136-130) et Toronto (133-118). LA a dû batailler pour venir à bout de Sixers accrocheurs malgré les absences de Joel Embiid (épaule) et Ben Simmons (dos), mais qui ont trouvé en Shake Milton, joueur de 23 ans issu de la G-League, une arme offensive inattendue. Auteur d'un 7/9 derrière l'arc (14/20 au total), il a fini avec 39 points (5 passes). Néanmoins, au terme d'un match où les deux équipes ont oublié de défendre, ce sont Kawhi Leonard (30 pts, 6 rbds), Paul George, Montrezl Harrell et Lou Williams, 24 points chacun, qui ont eu le dernier mot pour la quatrième victoire consécutive des Clippers.

A Denver, les Nuggets ont fait la différence dans le 4e quart-temps, remporté 33-22 face à des Raptors amoindris par les absences (Marc Gasol, Serge Ibaka, Fred VanVleet) et quelque peu à bout de souffle, qui ont concédé un troisième revers de rang. Nikola Jokic a encore été prépondérant avec son 12e triple-double de la saison (23 pts, 18 rbds, 11 passes). Dans son sillage, sept autres joueurs ont inscrit entre 11 et 22 points pour une réussite globale de 56,6% aux tirs.

AFP