Kobe Bryant et Metta World Peace, ex Ron Artest (L.A. Lakers)
Kobe Bryant et Metta World Peace, ex Ron Artest (L.A. Lakers) | AFP - Getty

Metta World Peace revient chez les Lakers

Publié le , modifié le

Les Lakers ont confirmé le retour de leur ancien joueur-vedette Metta World Peace (également connu sous le nom de Ron Artest) pour une durée d'un an. Le joueur qui fêtera ses 36 ans le mois prochain espère donner un coup de main à une équipe en reconstruction. Cinq ans après avoir décroché le titre NBA avec la mythique franchise californienne, l'ailier aimerait aussi relancer une carrière trop souvent ponctuée de frasques extra-sportives.

En grandissant dans le très peu envié Queens des années 80, Ron Artest a connu une enfance agitée, ce qui explique sans doute ses excès sur, et en dehors des parquets de NBA... Déjà reconnu pour son attitude plutôt virile, Ron Artest avait fait couler beaucoup d'encre le 19 novembre 2004 lorsqu'après avoir reçu un gobelet de bière, il avait voulu se faire justice lui-même en allant chercher en tribune  le spectateur peu scrupuleux. Après la gigantesque bousculade qui avait alors eu lieu sous le feu des projecteurs, le joueur avait été suspendu pour le reste de la saison (72 matches !).

En 2012, alors qu'il portait le maillot des Lakers, il inflige un coup de coude à James Harden, un geste qui lui vaudra cette fois sept matches de suspension. Passé des Bulls de Chicago aux Knicks de New York, en passant par les Pacers d'Indiana, les Kings de Sacramento, ou les Rockets de Houston, celui qui se faisait appelé "Metta World Tour" avait rejoint un club chinois en 2014, changeant accessoirement de nom: "The Panda's Friend"... Après une nouvelle expérience en Italie au Pallacanestro Cantù, "RonRon" retente l'expérience à Los Angeles, où l'attend son ami Kobe Bryant.

Romain Bonte

NBA