Mark Cuban veut équilibrer la NBA

Mark Cuban veut équilibrer la NBA

Publié le , modifié le

Le propriétaire des Dallas Mavericks, Mark Cuban, a suggéré une modification des conférences Est et Ouest, trop déséquilibrées à son goût. Il a proposé mercredi le passage de quatre équipes, dont Dallas et le champion en titre San Antonio, à l'Est.

Washington avec son bilan de 9 victoires et 5 défaites est la deuxième équipe à l'Est. Mais transposés à l'Ouest, les Wizards perdraient de leur superbe et pointeraient au 7e rang. Un comparatif qui fait mal pour la conférence Est où seul Toronto arrive à suivre le rythme des meilleures franchises de l'Ouest. Les Raptors font même très fort en affichant le meilleur bilan cette saison (13 victoires, 2 défaites) à égalité avec Memphis. L'équipe canadienne est donc l'arbre qui cache la fôret à l'Est où les franchises attendues au sommet en début de saison - Chicago et Cleveland - ont pour l'instant du mal à enchaîner les succès. Les Bulls sont troisièmes (9-6), les Cavaliers septièmes (7-7). Avec un bilan tout juste à l'équilibre, l'équipe de LeBron James seraient qualifiés en playoffs si la saison s'arrêtait maintenant. Une aberration à l'Ouest où la 8e équipe, Phoenix, présente un bilan bien plus favorable (10-6).

Le déséquilibre entre les deux conférences est donc flagrant. Un constat qui a poussé Mark Cuban, le truculent propriétaire des Mavericks à faire une proposition : affecter quatre équipes actuellement à l'Ouest dans la conférence Est. Il s'agirait de la sienne, Dallas, puis de San Antonio, Houston et la Nouvelle-Orléans. Dans le même temps, Chicago, Indiana, Detroit et Milwaukee passeraient dans la conférence Ouest. Les trois franchises du Texas sont respectivement 6e (11-5), 5e (10-4) et 4e (12-3). Les Pelicans, eux, sont 10e (7-6). A l'Est, la franchise la mieux placée des quatre concernées est Chicago (3e, 9-6) devant Milwaukee (4e, 9-7), Indiana (9e, 6-9) et les Pistons (avant-dernier, 3-12). "C'est quelque chose qui a déjà été fait dans le passé et cela rendrait les choses plus intéressantes", a-t-il expliqué. "Cela rendrait les deux conférences très concurrentielles, au moins pour le court-terme et même sur le long-terme", a-t-il ajouté. La saison dernière, Dallas avait terminé à la 8e place de la conférence Ouest avec un bilan de 49 victoires et 33 défaites qui lui aurait valu la 3e place dans la conférence Est.

francetv sport @francetvsport