Stephen Curry (Golden State Warriors)
Stephen Curry a été monumental la nuit dernière | EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Malgré James, Curry hisse son niveau et les Warriors

Publié le , modifié le

Avec un Stephen Curry à la hauteur de l'enjeu (37 points), les Golden State Warriors ont pris l'avantage dans les Finales NBA (3-2) grâce à leur victoire devant Cleveland (104-91) la nuit dernière sur leur parquet. LeBron James a encore été monstrueux, réussissant un triple double (40 points, 14 rebonds et 11 passes) mais Golden State est à une victoire de son premier titre NBA depuis 1975.

Le duel a été fabuleux. Entre l'expérimenté LeBron James, double champion NBA et quadruple MVP de la ligue, et le débutant en finale, Stephen Curry, meilleur joueur de la saison régulière, l'Amérique a le coeur qui balance. La nuit dernière, c'est le génial meneur qui a pris l'ascendant, bien épaulé par un effectif plus armé que celui de son aîné. La performance de Curry (37 points à 7/13 à trois points) est l'une des plus belles des Finales NBA, elle permet surtout à Golden State de se rapprocher du titre tant espéré.

Le match 5 de ces Finales a été très accroché. A dix reprises, les deux équipes ont été à égalité, vingt fois le leadership a changé de camp. A la fin du premier quart-temps, Golden State et Cleveland se tiennent (22-22). A la mi-temps, les Warriors possèdent le plus petit écart qui soit (51-50). Après 24 minutes de jeu, James est plus dominateur que Curry. Le "King" a inscrit 20 points, délivré 8 passes décisives et capté 8 rebonds. Curry de son côté attend son heure et profite du bon travail de ses coéquipiers (13 points). A nouveau titulaire, Andre Iguodala terminera la partie avec 14 points, 8 rebonds et 7 passes, Draymond Green lui se fend de 16 points, 9 rebonds et 6 passes décisives. Solides les lieutenants.

Curry prend feu dans le "money time"

Il faut en fait attendre le troisième quart-temps pour enfin voir une équipe se détacher, et encore de façon modeste. Profitant de la maladresse des Cavs, Golden State se présente avec six points d'avance (73-67) à l'orée des douze dernières minutes.. Au coeur de cette période, James n'a inscrit que quatre petits points (27 à ce moment du match), Curry sept, portant son total à 20. C'est en fait dans le dernier quart-temps que les deux joueurs vont se livrer un duel phénoménal.

C'est d'abord "LBJ" qui ramène les siens à hauteur grâce à une pénétration, un shoot à trois points et une passe décisive. "L'élu" est impliqué sur les quinze premiers points de sa franchise alors que le match se tend. Golden State parvient à rester devant et va s'envoler sous l'impulsion d'un Curry à l'adresse retrouvée. Le meneur des Warriors réussit cinq tirs sur ses sept dernières tentatives et enquille la bagatelle de 17 points dans les neuf dernières minutes de la partie. Suffisant pour porter les siens vers la victoire (104-91). En face, LeBron James a été trop seul puisque Tristan Thompson surnage (19 points et 10 rebonds) mais Timofey Mozgov, 28 points dans le match 4, est limité à neuf minutes ne marque aucun point alors que Matthew Dellavedova, héros du match 3 ne passe pas la barre des cinq unités. Si LeBron réussit l'une des plus belles performances de l'histoire des Finales NBA, il est désormais dos au mur, mené 3-2. Comme en 2013 quand il avait renversé les Spurs pour s'offrir la deuxième bague de sa carrière. Stephen Curry est prévenu.

NBA