Draymond Green Golden State Warriors
Draymond Green (Golden State Warriors) a retrouvé son niveau de jeu lors du Match 5 | EZRA SHAW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les Warriors ne déposent pas les armes

Publié le , modifié le

Le dos au mur, Golden State est parvenu à revenir à 2-3 en finale de la Conférence Ouest grâce à son succès à domicile contre Oklahoma (120-111). Mais les Warriors, qui ont enfin retrouvé un Stephen Curry digne de son statut de double MVP, restent à la merci du Thunder qui peut valider sa qualification en finale NBA samedi soir sur son parquet.

"Ne sous-estimez jamais le coeur d'un champion". Golden State a fait sienne la phrase culte du Rudy Tomjanovitch, le coach légendaire des Houston Rockets. Au bord du gouffre, les champions en titre ont su trouver les ressources pour s'offrir un sursis face à une équipe du Thunder qui leur pose toujours autant de problèmes. Certes, le précipice est toujours là et les coéquipiers de Durant auront une autre balle de match dans la nuit de samedi. Devant leur public cette fois. 

Stephen Curry ne s'y trompe pas. "On a fait ce qu'on avait à faire en gagnant à la maison. Maintenant, il va falloir gagner le match le plus difficile de la saison, peu-être même de notre carrière chez eux", a prévenu le n°30 de Golden State. Alors que les spéculations sur son état de forme après ses récentes blessures n'ont cessé d'alimenter la chronique de cette demi-finale, le double MVP est sorti de sa gangue pour signer un match référence. Enfin. Ses statistiques du soir (31 points à 9 sur 20 au tir), 7 rebonds, 6 passes décisives et 5 interceptions) ne sont toujours pas celles, stratosphériques, de la saison régulière, mais le meneur de jeu a retrouvé son instinct de tueur dans le money time avec un rebond défensif capital et cinq points de suite qui ont définitivement fait plier le Thunder.

La fin de math décisive de Curry : 

Bogut et Green rebondissent

Autre secteur en difficulté depuis le début de cette bataille de rangées avec le Thunder, la raquette a cette été bien tenue par les intérieurs des Warriors qui ont a pu s'appuyer cette fois sur Draymond Green (11 pts, 13 rbds) et surtout Andrew Bogut (15 pts, 14 rbds). "Bogut a été le facteur déterminant", a insisté Kerr qui a également souligné la contribution de son banc. "J'ai aimé notre état d'esprit et notre volonté de gagner, il nous ont dominé lors des deux derniers matches à Oklahoma City. On a joué comme on sait le faire", a insisté celui qui a été élu meilleur entraîneur de NBA.

Toutefois, OKC, emmené par Kevin Durant et Russell Westbrook, encore auteurs respectivement de 40 et 31 points, garde les faveurs des pronostics avant ce match 6: "Il faut qu'on retrouve l'intensité et l'énergie des précédents matches, cela va être un match très relevé, mais on a confiance", a insisté Durant. Quelle qu'en soit l'issue, la NBA vivra samedi l'un des matchs les plus excitants de son histoire. 

Le résumé du match en vidéo : 

Julien Lamotte

NBA