Les Spurs déstabilisent encore Dallas

Les Spurs déstabilisent encore Dallas

Publié le , modifié le

Les San Antonio Spurs, même privés de Tony Parker, n'ont pas perdu leurs bonnes habitudes face à Dallas qu'ils ont battu (109-100) pour la neuvième fois de suite, jeudi.

Les Spurs ont signé leur 61e victoire de la saison et sont désormais  quasiment assurés de terminer à la première place de la conférence Ouest. A trois matches de la fin de leur saison régulière, ils devancent de quatre  victoires Oklahoma City (57 v-21 d) qui a un match de plus à disputer. Les joueurs de Gregg Popovich avaient besoin de se rassurer: alors qu'ils  avaient enchaîné 19 victoires de suite, ils venaient coup sur coup de perdre à  Oklahoma City (106-94) et sur le parquet de Minnesota (110-91).

L'équipe texane qui a laissé au repos Parker touché au dos jusqu'à ce  jeudi, s'est appuyé sur le remplaçant du Français Patty Mills (26 pts) et sur  Tim Duncan (20 pts) qui s'est fait une petit frayeur en 1re période en se  tordant le genou droit sur une mauvaise réception. Les Spurs ont également bien muselé l'Allemand Dirk Nowitzki. Celui qui est  devenu mardi le 10e meilleur marqueur de l'histoire de la NBA s'est contenté de  19 points, de six rebonds et surtout d'une seule passe décisive.

Les Mavericks (8e, 48 v-32 d) vont devoir cravacher pour arracher leur  place en play-offs. Ils sont en effet en concurrence avec Phoenix (7e, 47 v-31 d) et Memphis  (9e, 46 v-32 d) pour l'un des deux billets restant à l'Ouest. Et si les Mavericks devaient finir 8e, ils retrouveraient au premier tour  des play-offs leurs meilleurs ennemis de San Antonio.

AFP