Parker San Antonio Randolph Memphis
Parker (San Antonio) face à Randolph (Memphis) | NOAH GRAHAM / NBAE / GETTY IMAGES / AFP

Les Spurs dépècent les Grizzlies

Publié le , modifié le

San Antonio a écrasé Memphis à domicile lors du premier match de la finale de la Conférence Ouest (105-83). Guidées par un bon Tony Parker (20 points, 9 passes décisives) et auteurs de 14 paniers à trois points, un record pour l'équipe texane, les Spurs n'ont jamais été inquiétés par des Grizzlies dont la présence à ce niveau constituait une grande première pour la franchise du Tennessee. Deuxième match mardi prochain, toujours à San Antonio.

Parker a donné le tempo aux Spurs, qui ont été insolent d'adresse (52% de  réussite aux tirs, dont 48% à trois points et dont 65% dans le dernier quart  temps) et ont ,fait plus surprenant, bousculé Memphis dans la raquette. "Quand on shoote aussi bien que ça, c'est très dur de nous arrêter, a  déclaré le Français. Mais ce n'est que le premier match, il ne faut pas croire  que ça va continuer. Memphis va trouver les ajustements nécessaires."  Pour le premier match à ce niveau de l'histoire de la franchise des  Grizzlies, l'intérieur Zach Randolph a évolué bien en-dessous de son niveau,  avec 2 points (1 sur 8 aux tirs), 7 rebonds et 1 contre alors qu'il tourne à 20  points de moyenne depuis le début des play-offs. "On a voulu lui rendre la vie difficile avec des prises à deux, a expliqué  Parker. A l'intérieur, c'est une bête. Il était dans un jour sans, ça arrive  mais on sait bien que ça ne lui arrivera pas deux fois de suite."

L'expérience des Spurs

"La route est encore longue", a ajouté le meneur de jeu, conscient du fait  que les Spurs menaient 2 victoires à 0 face à Oklahoma City l'an dernier en  finale de Conférence Ouest mais avait regardé la finale NBA à la télévision. "San Antonio nous a été supérieur dans tous les compartiments du jeu, ils  nous ont coupé la route dans la raquette et ont rentré leurs tirs", a pour sa  part analysé l'entraîneur de Memphis Lionel Hollins après un match durant  lequel San Antonio a tout de suite fait le trou et a ensuite géré son avance. L'expérience des Spurs, qui jouent leur 8e finale de Conférence Ouest en  l'espace de 15 ans, a certainement parlé mais Memphis a pris l'habitude des  mauvais départs cette saison en play-offs après avoir perdu son premier match  au 1er tour face au Los Angeles Clippers et au 2e tour face à Oklahoma City. San Antonio a été bien servi par Kawhi Leonard (18 pts) et Matt Bonner  (12), auteurs chacun de quatre paniers à trois points, alors que Tim Duncan a  capté 10 rebonds. Boris Diaw a fait profil bas (2 pts, 2 passes, 1 rbd en 21  min). En face, l'Espagnol Marc Gasol a compilé 15 points et 7 rebonds et Quincy  Pondexter 17 points, dont 15 de derrière la ligne des trois points.  La finale de Conférence Est va opposer à partir de mardi le champion NBA en  titre, Miami, aux Pacers de l'Indiana.

AFP

NBA