Les Spurs de Parker et Diaw en finale

Les Spurs de Parker et Diaw en finale

Publié le , modifié le

La finale NBA opposera, comme en 2013, San Antonio à Miami après la victoire des Spurs dans la finale de conférence Ouest devant Oklahoma City, samedi. Les Spurs ont remporté le match N.6 dans la salle du Thunder 112 à 107 après une période de prolongation. Les Spurs ont signé leur quatrième victoire dans cette série, contre deux à Oklahoma City.

San Antonio a pourtant été privé de son meneur de jeu français Tony Parker,  touché à la cheville gauche, à partir du 3e quart-temps. Mais l'inusable Tim Duncan (19 pts) et surtout Boris Diaw (26 pts) ont  compensé son absence et ont mis fin au rêve de Kevin Durant d'offrir à OKC son  premier titre NBA. Le meilleur joueur et marqueur de la saison a inscrit 31 points, trois de  moins que Russell Westbrook (34 pts).

Parker joue blessé

Mais Oklahoma City a cédé face à la rapidité et l'efficacité du jeu de  passes des Spurs qui alignent par ailleurs un banc autrement plus efficace que  celui du Thunder qui n'a pas inscrit un seul point. Les Spurs ont fait la différence dans les deux dernières minutes de la 3e  période en prenant dix points d'avance. Ils ont laissé le Thunder revenir dans la rencontre et arraché la  prolongation, mais Duncan a donné la victoire à son équipe. 

"On voulait vraiment cette victoire, on a cru avoir laissé passer notre  chance, mais on s'est bien battus", a souligné l'emblématique star de San  Antonio. "C'est incroyable de se retrouver en finale un an après cette défaite si  difficile à digérer. On a encore quatre victoires à aller chercher et on va le  faire cette fois", a-t-il conclu. En 2013, Miami avait remporté le titre NBA en battant San Antonio par  quatre victoires à trois au terme d'une finale palpitante. La finale 2014 débute jeudi à San Antonio.

L'emblématique entraîneur des Spurs a révélé après la rencontre que son  meneur de jeu français est touché à la cheville gauche depuis mardi. "Il s'est tordu la cheville lors du match N.4 (perdu 105 à 92), cela s'est  aggravé lors du match N.5 (gagné 117 à 89) et peu avant la rencontre, il est  venu me voir pour me dire qu'il ne pouvait pas prendre ses appuis et bouger  correctement", a expliqué Popovich. "Il s'est bien échauffé, cela allait un peu mieux, il a montré beaucoup de  courage, mais je lui ai dit +Stop+ après le 2e quart-temps même s'il voulait  encore jouer", a-t-il expliqué. 

Ducan: "Diaw a réalisé une grande série"

L'encadrement des Spurs s'est refusé à tout commentaire sur la gravité de  la blessure du Français de 32 ans. La baisse nette de son rendement (14, 12 et 8 points lors des trois  derniers matches) a donc une explication, mais rappelle la finale 2013 disputée  avec une douleur à un ischio-jambier et perdue en sept matches face à Miami. Parker a déjà connu une alerte lors des play-offs 2014, contre Portland au  2e tour avec une lésion mineure au niveau de l'ischio-jambier gauche. 

Diaw, l'autre Français à pouvoir remporter le titre NBA à partir de jeudi  contre Miami, est lui dans une forme étincelante. "Il a été fantastique, en défense et en attaque", a apprécié Popovich. "Il a été incroyable samedi et réalisé en fait une grande série contre OKC,  il a bien maîtrisé Serge Ibaka", a renchéri Tim Duncan. Avec 26 points en 36 minutes de jeu, 8 sur 14 au tir et quatre rebonds,  Diaw a réussi son meilleur match en play-offs depuis juin 2006, alors sous le  maillot de Phoenix. Il est prêt à aller chercher son premier titre NBA et à aider Parker à en  ajouter un quatrième à son palmarès (2003, 2005, 2007).

AFP