spurs diaw golden state 122013
Diaw sous le panier | AFP

Les Spurs au forceps

Publié le , modifié le

Malgré l'absence de trois de leurs cadres, les Spurs de San Antonio ont arraché la victoire face aux Warriors de Golden State (102-104). Dans le seul autre duel de la soirée, Oklahoma City a eu moins de mal à se défaire de Chicago (107-95). Joakim Noah a quant à lui dû sortir assez rapidement du vestiaire d'OKC...

Pourtant privés de Tim Duncan, d'Emanuel Ginobili et Tony Parker, les Spurs ont fait mieux que résister aux Warriors. Si Duncan et Ginobili ont simplement été mis au repos, Parker a quant à lui été préservé en raison d'une blessure au tibia qui l'avait déjà empêché de jouer le précédent match. Cette fois, le banc des Texans a montré sa valeur, et Tiago Splitter a donné la victoire à San Antonio, le Brésilien inscrivant les derniers points à deux secondes de la fin. Marco Belinelli a inscrit 28 points pour les Spurs, mais c'est David Lee qui s'est montré le plus productif avec 30 points en faveur des Warriors.

Durant en feu

Les Bulls n'étaient pas à la fête face à OKC. Contraint de composer en l'absence de Hinrich et Deng (et toujours Rose), les Bulls ont non seulement perdu face au Thunder (105-97), mais ils ont également perdu Jimmy Butler sur une blessure à la cheville. L'équipe de Tom Thibodeau essuie son quatrième revers d'affilée, alors que le Thunder enregistre un 13e succès de rang à domicile. Auteur de 32 points, neuf rebonds, 6 passes et même trois interceptions, Kevin Durant s'est montré irrésistible avec notamment un 4/5 à trois points.

Accrochage entre Noah et Perkins

A noter qu'un accrochage verbal a eu lieu à l'issue de la rencontre entre Joakim Noah et Kendrick Perkins. Noah s'était en effet rendu dans le vestiaire d'OKC pour simplement saluer son ancien partenaire, Thabo Sefolosha, mais Perkins n'aurait pas apprécié la présence d'un adversaire dans son vestiaire. "On laisse entrer n'importe qui dans le vestiaire", aurait lancé Perkins, avant de demander au pivot français de sortir, a rapporté un journaliste présent dans le vestiaire à ce moment.

Romain Bonte

NBA