Tony Parker (San Antonio Spurs)
Tony Parker (San Antonio Spurs) | AFP

Les San Antonio Spurs qualifiés aisément

Publié le , modifié le

San Antonio est bien la capitale du Texas en basket. Les Spurs de Tony Parker (32 points, 4 rebonds, 4 passes) ont maté les Mavs (119-96) dans un match 7 à sens unique, ce dimanche soir. Les partenaires de Tim Duncan affronteront au 2e tour des play-offs les Portland Blazers qui ont sorti (4-2) Houston, autre formation texane. Nicolas Batum et les siens ne partiront pas favoris face au finaliste de la saison passée, beaucoup plus expérimenté.

Portés par un TP des grands soirs (32 points pour un match 7, quand même !), les Spurs n’ont jamais tremblé lors de ce Game Seven qui n’a pas été aussi indécis que les précédentes rencontres entre les deux formations.

Nowitzki courageux, Ellis éteint

Dans leur salle, TP, Duncan (15 pts, 8 rbds) et Manu Ginobili (20 pts, 6 interceptions, 5 pds) ont mis leur équipe sur orbite, et le collectif des hommes de Gregg Popovich a fait la différence (35-23 dès la fin du 1er quart-temps, 68-46 à la pause).

Mills a inscrit 7 points, Green 16 (à 4/6 aux tirs primés), Leonard 15, et Boris Diaw -précieux- 8 points, une interception et 5 passes. En face, Dirk Nowitzki s’est bien battu (22 pts, 9 rbds) mais il a eu quelques lacunes défensives notamment devant ce trublion de Ginobili. Monta Ellis (12 pts) a lui été beaucoup moins en vue que lors des autres matches de la série. Et Dallas s'est rapidement éteint...

Et maintenant Portland

"Nous avons beaucoup de respect pour cette grande équipe de Dallas, elle a  nous a compliqué la tâche, mais cette victoire est belle", a assuré Parker. "On a retrouvé notre meilleur basket et il le fallait pour passer ce tour,  c'est bien pour la suite", a ajouté le N.9 des Spurs. 

En demi-finale de conférence à partir de mardi, les Spurs retrouveront les  Trail Blazers qui n'avaient plus dépassé le 1er tour depuis 2000. Les deux équipes se sont affrontés à quatre reprises en saison régulière  avec deux victoires chacune. Parker et Boris Diaw seront opposés à leur coéquipier en équipe de France,  Nicolas Batum. Au total, cinq Français sont encore en lice en play-offs, avec Parker,  Diaw, Batum, Kévin Séraphin (Washington) et Ian Mahinmi (Indiana).

Grégory Jouin @GregoryJouin