Anthony Davis
Anthony Davis, auteur de 47 points avec la Nouvelle-Orléans cette nuit. | Stacy Revere / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les Playoffs NBA : Les Pelicans en demi-finales, Simmons dans l'histoire

Publié le , modifié le

Qui l'eût cru ?  La première équipe qualifiée pour les demi-finales de conférence des play-offs NBA n'est pas Houston, Golden State ou encore Cleveland, mais La Nouvelle-Orléans qui, portée par l'impressionnant Anthony Davis, a balayé Portland quatre victoires à zéro avec un ultime succès 131-123 samedi. Dans les autres rencontres de la nuit, Houston, favori pour le titre NBA après son impressionnante saison régulière, s'est incliné (121-105) face à Minnesota, tandis qu'Oklahoma a été battu sur le parquet du Jazz 115 à 102.

Troisième de la conférence Ouest lors de la saison régulière, Portland n'était pourtant pas a priori un adversaire facile. Mais sous la conduite d'Anthony Davis, auteur de 47 points, record en playoffs pour un joueur de la Nouvelle-Orléans, les Pelicans atteignent pour la deuxième fois de leur histoire le 2e tour des play-offs où ils pourraient retrouver le champion en titre Golden State qui mène trois victoires à zéro face à San Antonio. 

Houston contrarié

Comme Potland, Houston aussi a passé une mauvaise soirée : les Rockets qui ont réalisé la meilleure saison régulière de leur histoire, ont été corrigés (121-105) par Minnesota qui n'avait plus gagné un match de play-offs depuis 2004. "Il faut qu'on impose notre jeu dès le début des matchs", a prévenu James Harden (29 pts). Les Rockets mènent toujours, deux victoires à une, mais le match N.4 aura lieu de nouveau à Minneapolis lundi.

Utah prend l'avantage face à OKC  

A l'Ouest toujours, Utah a remporté le match N.3 (112 à 105) face à Oklahoma City.  Le meneur espagnol Ricky Rubio a relancé son équipe avec ses 26 points et a fini la rencontre avec un triple double (trois catégories de statistiques à dix unités et plus), seulement le troisième pour un joueur du Jazz en play-offs. Le "Big Three" du Thunder a encore montré ses limites: Russell Westbrook a été limité à 14 points (5 sur 17 au tir), tout comme Carmelo Anthony, tandis que Paul George a marqué 23 points (7 sur 16).

Simmons comme Magic Johnson 

A l'Est, Philadelphie n'est plus qu'à une victoire du 2e tour: les Sixers ont renversé Miami dans sa salle (106-102) et mènent trois victoires à une. Ben Simmons, son prodige australien de 21 ans a fini la rencontre avec 17 points, 13 rebonds et 10 passes décisives. Il est le premier rookie depuis 1980 et un certain Magic Johnson à s'offrir un triple double dans un match de play-offs.

Avec AFP.

Alexis Ibohn @AlexisIbohn