Nicolas Batum Charlotte Hornets Joe Johnson
Nicolas Batum (Charlotte Hornets) face à Joe Johnson (Miami Heat) | AFP

Les playoffs NBA au crible : Batum out, Miami et Cleveland enchaînent

Publié le , modifié le

Victime d'une grosse blessure à la cheville gauche, Nicolas Batum risque d'en avoir terminé avec ces play-offs, alors que son équipe des Charlotte Hornets est menée 2-0 face au Heat. La franchise de Miami s'est en effet imposée 115-103 dans ce deuxième match. Même avantage en faveur des Cavaliers de Cleveland qui ont fait parlé la poudre sur les shoots longue distance contre les Pistons de Detroit (107-90). 2-0, c'est également l'avance que comptent les Clippers sur les Trail Blazers de Portland après un deuxième succès 102-81.

La mauvaise nouvelle de la soirée: Les Hornets privés de Batum

Nicolas Batum a vraisemblablement disputé son dernier match de la saison après s'être blessé gravement à sa cheville gauche. C'est sur une action presque anodine que l'ailier français s'est tordu la cheville. Au sol, il s'est immédiatement tenu le pied et a quitté le terrain en boitant. "Je suis très inquiet", a lancé son coach Steve Clifford. "On ne saura rien avant demain", a-t-il précisé. Al Jefferson était guère plus rassurant. "Ça n'avait pas l’air bon au moment où c’est arrivé. Et à voir sa cheville maintenant, ça a l’air très mauvais. Ça fait partie du jeu et selon moi, il ne reviendra pas. Mais c’est un guerrier donc s’il y a un moyen, il sera là. Des joueurs comme Jeremy Lamb ou Troy Daniels vont devoir prendre le relais", a-t-il déclaré, alors que l'équipe de Charlotte est désormais menée 2-0 face au Heat de Miami. L'équipe d'Erik Spoelstra a fait la différence dans ce deuxième duel (115-103) grâce notamment à Dwyane Wade qui a terminé la rencontre à 28 points.

 

La sta​t de la soirée: 20/38 à trois points pour Cleveland

Tout va très bien pour les Cavaliers qui mènent logiquement deux victoires à rien face à des Pistons plus grippés que dans le match 1. Il faut dire qu'avec 20 tirs longue distance primés sur 38 tentés (pour un record de franchise égalé), Detroit a eu bien du mal à faire surface dans cette deuxième rencontre perdue cette fois (107-90). Face à leur véritable bête noire, les Pistons ont d'ailleurs connu leur 10e défaite d'affilée en play-offs. Monsieur LeBron James y est allé de ses 27 points et 6 rebonds et Kevin Love a signé un double-double (16 points et 10 rebonds). En face, l'efficacité n'était pas au rendez-vous, à l'image d'un Andre Drummond qui termine certes meilleur marqueur de son équipe (20 pts), mais qui a fait preuve d'une certaine maladresse aux lancers (4/16).

Les mauvais élèves de la soirée: les Trail Blazers

Avec 34,1% au tir (31/91), il était difficile d'envisage autre chose qu'une défaite face aux Clippers. Face à une équipe aussi maladroite, les Californiens n'ont pas eu de mal à remporter leur deuxième match (102-81). Auteur de 23 points, 6 rebonds et 5 passes décisives, Chris Paul s'est montré irrésistible. Aidés en outre par un banc affûté, à l'instar d'Austin Rivers (9 pts) les Clippers ont su profité des lacunes de leurs adversaires. Damian Lillard et CJ McCollum n'ont pas du tout pensé dans la rencontre avec notamment un piteux 2/13 à trois points. 

Romain Bonte