Kawhi Leonard spurs 042017
Kawhi Leonard au dunk | AFP

Les play-offs NBA au crible: San Antonio et Cleveland enchaînent

Publié le , modifié le

Les Spurs de San Antonio ont signé un deuxième succès d'affilée au premier tour des play-offs de NBA face aux Grizzlies de Memphis (96-82), notamment grâce à un Kawhi Leonard des grands soirs (37 points). Même situation pour les Cavaliers de Cleveland qui mènent leur série 2-0, suite à une victoire (117-111) sur les Pacers d'Indiana. Dans cette rencontre, c'est Kyrie Irving qui s'est montré le plus décisif avec également 37 points à son compteur.

Le joueur de la nuit: Kahwi Leonard

On ne peut pas dire que la victoire des Spurs était brillante (96-82), mais les protégés de Greg Popovich ont assuré l'essentiel face à des Grizzlies qui ont été en mesure de combler 26 points d'écart, avant de s'incliner. Si ce deuxième succès est au bout de cette rencontre, Kahwi Leonard n'y est pas pour rien. Auteur de 37 points dont un 19/19 aux lancers, sans compter 11 rebonds et même deux passes décisives, le N.2 des Spurs en a profité pour établir un nouveau record personnel en play-offs.

Le trio de la nuit: Irving, Love et James

Si Leonard a pesé dans la victoire des Spurs, que dire du trio magique constitué de Kyrie Irving, Kevin Love et LeBron James ? Les trois hommes ont en effet marqué 89 points sur les 117 de leur équipe, même si James a perdu 8 ballons (sur les 19 perdus par les Cavs). Cleveland a ainsi dominé de la tête et de ses larges épaules une équipe d'Indiana dépassée dans pratiquement tous les secteurs du jeu et peut aborder les deux prochaines rencontres sur le parquet d'Indiana avec une confiance relative.

Les Frenchies de la nuit: Parker efficace, Séraphin un peu moins

Kévin Séraphin a souffert. Avec 6 points, 4 rebonds et une passe en 11 minutes de temps de jeu, le pivot tricolore n'a pas été en mesure de s'illustrer face aux solides Cavaliers. Dans le match opposant les Spurs aux Grizzlies, Tony Parker s'est logiquement montré plus prolifique, avec 15 points, 3 rebonds et 1 passe. C'est d'ailleurs en partie grâce aux tirs longues distances du meneur français (3/5) que la franchise texane a pu varier son jeu et déboussoler son adversaire.

NBA