Kobe Bryant Los Angeles Lakers
Kobe Bryant (Los Angeles Lakers) | SCOTT HALLERAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Les Lakers s'éloignent un peu plus des play-offs

Publié le , modifié le

Après une nouvelle défaite (106-93 face aux Grizzlies de Memphis, il semble de plus en plus improbable de voir les Lakers participer aux play-offs. Si rien n'est encore joué, on a du mal à imaginer cette équipe revenir de la 12e à la 8e place -qualificative- de Conférence Ouest. Cette soirée n'était pas évidente pour d'autres grosses cylindrées, mais les Spurs ont finalement eu raison des Hornets (106-102), tandis que les Bulls ont également souffert pour battre les Pistons 85-82.

Depuis le début de la saison, on sent bien que la situation est compliquée pour les Lakers, et le changement d'entraîneur n'a finalement pas changé grand chose. Les Californiens viennent de subir leur quatrième défaite d'affilée et la huitième lors de leurs dix derniers matches. L'indétronable Kobe Bryant a bien terminé meilleur marqueur du match, avec 29 points, mais à y regarder de plus près, le joueur vedette des Lakers n'a pas livré une performance des plus brillantes avec seulement 11 sur 23 aux tirs.

Les Lakers pointent à la 12e place

Il en va de même pour la grande recrue de l'été dernier, Dwight Howard n'ayant joué que 14 minutes... Souffrant toujours d'une blessure à l'épaule droite, l'ancien intérieur d'Orlando a dû se contenter de deux points. Et si les Lakers pointent au 12e rang de la Conférence Ouest, assez loin de la huitième place qualificative, les Grizzlies -quatrièmes de la Conférence- commencent à se projeter déjà dans les play-offs. Face aux Lakers, pas moins de six joueurs ont inscrit plus de 10 points et ils se sont montrés irrésistibles au rebond face à une équipe bien trop fébrile défensivement.

D'autres franchises ont certes peiné, mais ont pu malgré tout tirer leur épingle du jeu, à l'instar des Bulls qui ont connu toutes les peines du monde pour se défaire des Detroit Pistons 85-82, Joakim Noah faisant le travail avec 10 points et 18 rebonds. Même situation pour les San Antonio Spurs, qui sont venus à bout de La Nouvelle-Orléans (106-102). Auteur d'un nouveau double double (24 points et 13 passes décisives), Tony Parker a montré le chemin à ses coéquipiers. Le Miami Heat a lui aussi dû s'employer, ne s'en sortant finalement qu'en prolongation face aux Toronto Raptors (123-116), LeBron James s'offrant 31 points, 11 passes et 10 rebonds.

Résultats de la soirée NBA:

Miami - Toronto 123-116
Golden State - Oklahoma City 104-99
Charlotte - Atlanta 92-104
San Antonio - Nouvelle-Orléans 106-102
Chicago - Detroit 85-82
Memphis - L.A. Lakers 106-93
Houston - Denver 95-105
Minnesota - Brooklyn 83-91
Utah - Washington 92-88
Sacramento - Phoenix 96-106
Portland - Indiana 100-80

Romain Bonte

NBA