Tyson Chandler
Tyson Chandler dunke sur Jermaine O'Neal | ROCKY WIDNER / NBAE / GETTY IMAGES / AFP

Les Knicks se rapprochent des playoffs

Publié le , modifié le

Vainqueur des Golden State Warriors (89-84) dans la nuit de dimanche à lundi, la franchise de New York s'est rapprochée encore un peu plus du huitième spot qualificatif pour les playoffs NBA. Les Knicks veulent encore y croire, d'autant qu'Atlanta, 8e, est bien mal en point. Les Pacers ont eux confirmé leur baisse de régime en s'inclinant à Cleveland (90-76), tandis que les Grizzlies et les Suns, au coude-à-coude dans la course aux phases finales à l'Ouest, sont respectivement tombés contre les Blazers (105-98) et les Lakers (115-99).

Les Knicks ne sont plus qu'à une toute petite marche de l'exploit. Après une première moitié de saison désastreuse, les coéquipiers de Carmelo Anthony sont en effet sur le point de renverser la tendance, profitant de la très mauvaise passe des Hawks (six défaites de rang) pour revenir à un match de la franchise d'Atlanta. Cette nuit, face à des Warriors certes privés de leur secteur intérieur (Andrew Bogut et David Lee, blessés, ont été mis au repos), New York a confirmé son embellie: après douze premières minutes poussives, notamment en défense (22-32), les hommes de Mike Woodson se sont réveillés en passant un savon aux locaux en deuxième quart-temps (34-12). Revenus dans les débats à l'entame du money time (80-80), les Californiens ont toutefois craqué face aux derniers assauts de Carmelo Anthony (19 points, 9 rebonds), perdant même le cuir sur leur ultime chance de revenir au score, à 5 secondes du buzzer. 

"Nous n'avons pas à nous soucier des résultats de Cleveland (10e), Atlanta (8e) ou de Charlotte (7e), lançait 'Melo' une fois la victoire (89-84) en poche. Nous avons la situation sous contrôle. Si nous faisons comme ce soir en jouant dur et en se concentrant sur notre basket, je crois que tout va bien se passer". Il reste huit matches aux Knicks, dont deux derbys contre Brooklyn et deux chocs face à Miami et Chicago, pour se hisser dans le Top 8 avant le 16 avril, date de fin de la saison régulière. 

Indiana "inquiétant" à Cleveland

A l'approche des playoffs, les Pacers, premiers de la conférence Est, peinent à tenir leur rang : à Cleveland, les joueurs de Frank Vogel se sont inclinés (90-76) pour la cinquième fois d'affilée en dehors de leurs terres. "C'est inquiétant, on cherche des réponses", a même reconnu David West. Indiana n'affiche plus que deux victoires d'avance sur Miami en tête de la conférence, place déterminante en vue de conserver l'avantage du terrain durant les phases finales. 

Derrière les deux cadors, les outsiders montent eux en puissance puisque Toronto (3e) l'a emporté à Orlando dans la foulée de DeMar DeRozan (28 points), tandis que Chicago s'est imposé à Boston (107-102), porté comme toujours par la polyvalence de Joakim Noah (13 points, 8 rebonds, 13 passes) mais aussi par un D.J Augustin des grands soirs (33 points). 

Durant tout près de Jordan

A l'Ouest, Phoenix (défait par les Lakers 115-99) et Memphis (tombé à Portland 105-98) ont raté une belle occasion de distancer Dallas dans la course aux playoffs. Respectivement  septièmes et huitièmes, les deux franchises affichent toujours le même bilan (44-30), une demi-marche devant les Mavericks (43-30) neuvièmes. Même Golden State, sixième (45-28) n'est pas encore à l'abri d'une élimination surprise. Ce n'est pas le cas du Thunder, qui a assuré sa qualification depuis plusieurs jours, et qui continue de voir sa star Kevin Durant s'approcher des plus grands : vainqueur d'Utah cette nuit (116-98), l'ailier d'Oklahoma City a terminé sa 38e rencontre de rang à plus de 25 points. Dans deux rencontres, il pourrait rejoindre le plus grand joueur de tous les temps, Michael Jordan, et ses 40 matches de suite à plus de 25 points lors de la saison 1986-87.

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer