Patrick Beverley Clippers
Ça plane pour les Clippers, au grand plaisir de Patrick Beverley. | AFP

Les Clippers sont lancés, Antetokounmpo vainqueur face à Harden

Publié le , modifié le

Des trois matches NBA de la nuit de jeudi à vendredi, l'on retiendra en premier lieu la gifle infligée par les Los Angeles Clippers chez les Golden State Warriors (141-122) deux jours après un premier succès convaincant contre les Lakers. De son côté, Giannis Antetokounmpo est sorti vainqueur de sa confrontation avec la bande à Harden et Westbrook. Les Milwaukee Bucks ont renversé les Houston Rockets (117-111). On résume le tout.

• Les Clippers marchent sur Golden State

Déjà très convaincants contre les Lakers deux jours plus tôt, les Clippers continuent leur début de saison parfait. Les hommes de Doc Rivers n'ont pas fait dans le détail face aux Golden State Warriors (141-122). Ils ont plié le match dans le troisième quart-temps, au cours duquel les joueurs de Los Angeles ont inscrit 46 points. Kawhi Leonard n'a pas eu à s'employer. La recrue star de l'intersaison a marqué 21 points, pris 5 rebonds et donné 9 passes en seulement 21 minutes de jeu. 

Ses coéquipiers ont fait preuve d'une adresse insolente au tir (62.5% de réussite). Cinq joueurs ont dépassé la barre des 15 points inscrits : Lou Williams (22), Kawhi Leonard (21), Patrick Patterson (20), Montrezl Harrell (18) et Ivica Zubac (16). Très belle prestation en défense pour le sophomore Landry Shamet, qui a contribué à la soirée manquée de Stephen Curry. Le meneur des Warriors a marqué 23 points mais il n'a converti que 8 de ses 20 tirs (2/11 à trois points). C'est trois de plus que la recrue D'Angelo Russell (20 points, 8 passes, 8 rebonds).

• Giannis surclasse Harden et Westbrook

On attendait de voir ce que la réunion de James Harden et Russell Westbrook allait donner à Houston. Le premier aperçu ne suffira pas à tirer des conclusions, mais il est clair que les deux arrières auraient préféré meilleur démarrage. Les Rockets ont été battus et même renversés par les Bucks (117-111) de Giannis Antetokounmpo. Le Greek Freak a grandement contribué au succès des siens, entamant la saison par un triple double (30 points, 13 rebonds, 11 passes).

Le MVP de la saison passée a cependant dû quitter le parquet à 5 minutes du terme de la rencontre suite à une sixième faute (à un moment où Milwaukee ne comptait que 6 points d'avance). Ersan Ilyasova l'a suppléé, et s'est offert un double double (13 points, 11 rebonds). En face, Russell Westbrook a marqué 24 points, pris 16 rebonds et donné 7 passes. C'est un peu mieux que James Harden, plus maladroit (19 points, 7 rebonds, 14 passes). The Beard a perdu 7 ballons et son adresse au tir a été décevante (2/13).

• Ayton prend 25 matches de suspension pour dopage

Dans la nuit, l'on retiendra aussi la victoire d'Atlanta contre Détroit (117-100) avec un Trae Young flamboyant (38 points, 9 passes, 7 rebonds), mais la nouvelle importante ne vient pas des parquets. Le pivot des Suns Deandre Ayton, premier choix de la draft 2018, a été suspendu 25 matches par la NBA pour dopage. Le joueur de 21 ans a été contrôlé positif à un diurétique.

"Je m'excuse auprès de ma famille, des Suns, de mes coéquipiers, de mes partenaires, de mes fans et de toute la communauté Suns. C'était une erreur involontaire. J'ai malheureusement consommé quelque chose sans le savoir...", a-t-il communiqué. Selon le journaliste d'ESPN Adrian Wojnarowski, le syndicat des joueurs professionnels (NBPA) prépare une procédure d'arbitrage visant à réduire ou à annuler la sanction d'Ayton, sur la base du critère "d'une ingestion de substance de manière non intentionnelle".